La montre de Papy

J’ai perdu mon papa il y a 4 ans. Le 18 mars 2008. 23 ans jour pour jour après le décès de ma mère. J’adorait mon père, il était adorable. Mon confident, celui qui ne m’a jamais lâché la main. Quand j’ai appris qu’il avait un cancer  j’ai eu l’impression de tomber, de tomber, et de tomber, non-stop pendant des semaines. Après son décès, je me suis perdue pendant des mois. Je ne savais plus comment faire pour exister dans un monde où mon père n’était plus.

Le 18 mars 2008 à 4 heures du matin, je me suis réveillée en sursaut dans sa chambre d’hôpital, et j’ai compris que mon papa venait de rendre son dernier souffle. J’avais pris son poignet, cherché en vain son pouls, et je n’arrivais plus à le lâcher. Mon papa encore bouillant de fièvre, et si maigre que sa montre flottait autour de son poignet comme un bracelet un peu trop grand.

Elles m’ont demandé d’attendre dans le couloir. Elles devaient préparer le corps. Le corps. Tout ceci était tellement surréaliste. Quand elles sont ressorties, l’aide soignante m’a tendu la montre de mon papa, elle l’a posé dans le creux de ma main en me disant que cette montre était à moi désormais, et qu’elle ferait toujours tic-tac dans mon coeur. Mon père adorait sa montre. Son repère temporel. Il m’envoyait de temps en temps lui acheter piles ou nouveaux bracelets en cuir. Cette montre, c’était mon père.

Cette montre pendant des semaines, je n’ai pas pu la quitter. Un peu comme un objet transitionnel. Et puis elle a commencé a me gêner, parce que je n’ai pas l’habitude de porter des montres tout simplement. Et puis elle me rappelait que mon papa n’était plus là, j’aurais voulu qu’elle soit à son poignet au lieu du mien. J’ai fini par l’enlever. Je la gardais sur ma table de nuit, parfois il m’arrivait de la coller à mon oreille. J’ai finit par la ranger, par crainte de la perdre ou de la casser. Et puis suite à une série de cambriolages près de chez moi, j’ai eu peur qu’elle soit volée. Alors je l’ai sortie de sa boite et je l’ai rangée dans un sachet au milieu des couches et affaires de changes de mon bébé. Là au moins, personne n’irait fouiller. Il ne pourrait rien lui arriver.

Depuis quelques temps ledit bébé ne supporte plus qu’on le change. Il veut trotter, jouer. Il est farouchement opposé au changement de couche, vêtements, ou toute activité qui se passe sur la table à langer. Alors j’essais de trouver à chaque fois des objets susceptibles de capter son attention assez longtemps pour que avoir le temps de finir. Pipettes, sérum phy, mouche-bébé, sac de coton, jouets, photos etc etc … Il y a quelques jours, alors qu’il était fermement décidé à ne pas se laisser faire, hurlements stridents, tentative de saut périlleux, lançage de tout ce qu’il se trouvait près de lui, j’ai soudainement pensé à la montre de mon père, cachée dans son petit sac, dans le panier avec le coton, juste sous le bébé en pleine crise.

« Regarde! » Je lui ai dit en la lui tendant, « c’est la montre de Papy. » Mon LicoBaby a immédiatement cessé cris et gesticulations, a laissé échappé un petit « oh! » de contentement, il a saisit l’objet tout nouveau entre ses petites main, et l’a tourné et retourné dans tous les sens, suçoté, observé pendant tout le temps que je m’occupais de lui. Soudain tout calme, il chantonnait, faisait voler la montre au dessus de sa tête, en mordait le bracelet. Et moi je me suis sentie submergée par l’émotion; revoir la précieuse montre après tous ces mois où elle était cachée, la voir entre les doigts de mon petit amour, sa petite bouille concentrée, sa sérénité retrouvée. C’était comme si mon père était présent avec nous dans la pièce, et amusait le bébé pendant que je le changeais. Les larmes me sont montées aux yeux en voyant la montre de mon père exactement là où il aurait voulu qu’elle soit, dans les mains de son petit-fils.

Publicités

7 réponses à “La montre de Papy

  1. Moi aussi j’ai les larmes aux yeux en lisant ton billet. Continue de lui acheter des piles et un joli bracelet, peut être qu’un jour ton baby voudra la porter la montre de Papy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s