Les trois princes mécharmants

PP466(*)

Bon je dis « princes » mais c’est pour le jeu de mot, hein! Nan parce qu’en vrai çà serait plutôt « sombres crétins », « gros lâches », « psychopathes », « égoïstes finis », etc … Enfin tu vois le genre quoi ..

De deux d’entre eux j’ai été très amoureuse, d’un surtout. Avec les trois j’ai imaginé un potentiel futur, une potentielle vie de famille toussa toussa.

Les trois m’ont fait énormément de mal, les trois ont réussit à me dégouter  des mecs, de l’amour, le dernier surtout.

Bon je dois être honnête, je n’ai jamais vraiment cru en l’amour/âme soeur, ou réellement rêvé de rencontrer le prince charmant, je t’en parle bientôt dans un billet d’ailleurs, mais disons que l’amour et moi, çà fait trois.

Mais revenons donc à nos crétins; je me demandais par lequel commencer, j’ai donc essayé de les classer du plus au moins crétin, mais c’était vraiment trop dur, alors on va faire çà de façon chronologique.

Le polygame 

Nous sommes donc en 2002, j’ai 24 ans, quelques jours avant Pâque je rencontre sur le net, sur un site de chat, un jeune homme originaire de l’Afrique de l’Ouest, qui est étudiant à New York depuis plusieurs mois. Super intelligent, drôle, gentil, hyper cultivé, et je m’attache, et je tombe amoureuse par écrans interposés, et lui aussi.

On finit par se rencontrer en vrai, 6 mois plus tard, et on continue de s’aimer. Le hic, il a une copine restée en Afrique, j’avais cru comprendre que c’était plus ou moins fini, çà n’est pas le cas. S’en suivent alors plusieurs semaines où il me dit qu’il va choisir entre elle et moi, pour finir par me dire qu’il ne veut pas choisir, à nous deux, on est la femme parfaite. Okay …

Elle, çà ne la dérange pas, elle a l’habitude. Je savais que son père était polygame, je comprend donc que lui l’est aussi. J’essaies d’être ouverte sur le sujet, même si j’ai du mal. Mais le fait qu’elle soit si loin la rend très abstraite, donc je ne le quitte pas. Il finit par me dire assez rapidement qu’il a rompu avec elle, et on décide de vivre ensemble.

Je dois donc retourner en France pour demander un nouveau visa étudiant, et je le rejoins à New York trois mois plus tard. Donc nous  nous sommes ensemble depuis plus d’un an, vivons ensemble depuis quelques mois dans le New Jersey à 10 minutes de New York, nous sommes étudiants tous les deux, nous travaillons à Manhattan, nous avons nos deux chattes, Lilas et Serena, et nous essayons de mettre un ‘ti bébé en route, discutons prénoms toussa, quand un jour, un samedi matin, voila que son ex appelle à la maison. Gros choc pour moi, comment a t’elle eu ce numéro? Pourquoi lui a t’il donné? Enfin tu imagines les questions qui ont fusé … Et c’est ainsi qu’il m’annonce nonchalamment, son verre d’eau à la main entre deux gorgées, que oui il s’était remis avec elle, et que non, il n’était plus amoureux de moi.

Bien …..

Je cherche tout de suite à déménager, ce qui s’avère totalement impossible: je n’ai pas de numéro de sécurité sociale, ce chiffre à rallonge sans lequel tu ne peux rien faire aux Etats-Unis. Donc on cohabite. Plus de 6 mois. 6 mois d’humiliations et de disputes. Elle l’appelle tous les jours, je dois lui répondre, passer le téléphone à son chéri devenu mon ex-chéri, les entendre glousser, se dire je t’aime, se faire l’amour au tel et se masturber sous la douche (si si).

6 mois d’insultes, de larmes, 6 mois à s’ignorer, 6 mois pendant lesquels je ne le reconnais pas, 6 mois pendant lesquels je suis vraiment très mal. 6 mois dans une ambiance insupportable, qui empire tous les jours. Jusqu’à la nuit que je passe en larme enfermée dans la salle de bain, après qu’il se soit montré assez violent. Je suis en état de choc, comment passe t’on d’aimer quelqu’un à lui faire tellement de mal?

Le lendemain, je raconte ma nuit à ma patronne. Elle ne le supporte pas, c’est décidé, je vais vivre avec eux. De nanny, je deviens au pair.

C’est en déménageant les jours qui suivent que je trouve son passeport. Alors qu’on était encore ensemble, il était allé voir son ex. Il m’avait donc bel et bien trompée. Ou pas, puisqu’il est polygame. J’ai envie de vomir et la tête qui tourne. Plus tard il m’avouera qu’il m’a trompé de très nombreuses fois pendant qu’on était ensemble.

A cet instant, je me dis que touts les mecs sont des porcs. Ils sont tous potentiellement menteurs. Et il est vrai que je n’ai plus jamais fait confiance à un homme après lui.

butt-0867_boygirl_0(*)

Le psychopathe 

Nous sommes en 2006, je suis dans l’état de New York, toujours au pair pour la même famille, nous avons simplement déménagé. Je retrouve par hasard sur Copain d’Avant un camarade de classe de l’époque du collège. Enfin camarade est un grand mot, je ne pouvais pas le voir à l’époque.

Ca me fait donc bizarre qu’il me parle, mais bon, je me dis que l’eau est passé sous le pont comme on dit, et on sympathise. On sympathise tellement qu’on s’attache un peu quand même. Longues discussions par MSN etc … On se perd de vu un moment, du à des soucis de santé de sa part, enfin c’est ce qu’il dit …

Il reprend contact avec moi deux ans plus tard, je suis toujours près de New York mais travaille pour une autre famille, il m’explique ses ennuis, je compatis toussa toussa, on se re-rapproche, il en arrive à me dire qu’il m’aime, qu’il veut être mon homme, le père de mes enfants et tout le tralala, et j’avoue je craque un peu, beaucoup même. Ok, craquage complet.

Il est prêt à tout quitter pour moi si je veux rester vivre aux USA, etc, veut qu’on se retrouve, et prend donc des vacances exprès pour pouvoir passer un mois avec moi. Je lui réserve donc un studio dans un style de gite à deux pas de chez moi. Dans un état d’excitation que j’aurais du mal à te décrire, sur mon trente et un, les cheveux brillant et l’oeil vif,  je me rend à New York à l’aéroport JFK pour aller le chercher.

Et une fois là-bas, pas moyen de trouver son avion sur le tableau. Après deux heures de train et bus pour arriver à l’aéroport, je comprend qu’il a inventé son numéro d’avion et heure d’arrivée. Il n’a jamais eu l’intention de venir. La super blague du siècle quoi. Je suppose qu’il s’est bien marré à m’imaginer toute pomponnée et dépitée à la fois toute seule dans un hall d’aéroport. Inutile de te dire que je n’ai plus jamais entendu parlé de lui.

Mon amie/patronne est venue me récupéré à la gare ce soir là, accompagnée d’une de mes meilleures amies, afin de me remonter le moral. Tellement humiliée et choquée que j’étais à ramasser à la petite cuillère.J’apprend quelques semaines plus tard par le biais d’une copine qu’il est marié depuis plusieurs années, et a un enfant. Bien bien…

Les mecs ne sont décidément pas digne de confiance. Tous des crétins, et je ne tomberai plus jamais amoureuse.

david_and_goliath_boys_are_smelly

(*)

Le lache

Lache, égoiste, déséquilibré, il en a des petits noms qui le décrive bien celui-là.

Nous sommes donc en 2010. Je le rencontre sur internet, sur un groupe de discussion. Et puis juste quelques semaines après, parce qu’il ne vit pas très loin, en vrai. Je le trouve sympa, donc pourquoi pas. Je ne suis pas amoureuse de lui, donc c’est juste dans l’optique de boirei un café.

Mais ensuite il est là, en vrai, marrant, sympa, attentionné, mignon. Et oui, et je sens que je craque pour lui, et vite en plus, et je n’en ai pas envie. Je laisse pourtant très rapidement tomber ma garde, et tombe ainsi dans ses bras, amoureuse comme jamais, et enceinte quelques semaines seulement après notre rencontre.

Pour moi qui rêvait depuis tellement d’années d’avoir un bébé c’est le bonheur fou! Un bébé quoi!

Lui n’a pas vraiment de réaction. Moi je ne veux pas le brusquer, ne pose pas de questions. Je veux le laisser aller à son rythme. Je finis tout de même par lui avouer mes sentiments. Parce qu’on continue à se voir, presque tous les jours, chez lui, chez moi, parfois on passe presque une semaine entière sans se quitter. On s’envoie des centaines de SMS tous les jours, même si on doit finir la journée ensemble. Je n’ai jamais rencontré quelqu’un d’aussi adorable, je n’ai jamais autant aimé quelqu’un.

Lui me dit qu’il nous voit bien finir par vivre ensemble, qu’il veut être avec moi, je le rend heureux, mais il a beaucoup souffert en amour et çà lui fait peur. Il doit quitter la région plusieurs semaines, je suis enceinte de 4 mois. Et quelques semaines après, silence de sa part. Complet, soudain. Plus de SMS, plus d’appels, plus rien. J’en suis à me demander s’il ne lui ai pas arriver un truc. Pour moi qui avait l’habitude de répondre à ses « bien dormi » tous les matins au réveil, c’est le drame. Je suis choquée, je ne comprend pas. Les hormones n’aidant pas, je passe mon temps à pleurer (pauvre bébé dans mon ventre :/). Parce qu’évidement la vie étant ce qu’elle est, au même moment je perd mon grand-père, et c’est également l’anniversaire de la mort de mes parents.

Finalement c’est par le biais d’un statut qu’il poste que j’apprend qu’en fait il a une copine, avec qui il est depuis peu de temps ! Choc, humiliation toussa toussa comme d’habitude. Elle le quitte (pour une raison que j’ignore) et il me re-contacte par Facebook. Comme si de rien était. Mais vraiment.

Puis s’en suivent plusieurs semaines de « mais en fait je suis bien avec toi », « je me pose beaucoup de questions par rapport à toi » « j’arrive pas à décider ». Et moi de lui poser des questions, toujours les mêmes, auxquelles il ne répondra jamais. Jusqu’au jour ou il m’annonce entre deux contractions (les miennes pas les siennes) à quelques jours de mon accouchement, par message Facebook, que non en fait, il ne m’aime pas. Aaaaaah ok, il faut plus de 9 mois pour s’en rendre compte? Autant pour moi. Aaaaaaah en fait il osait pas me le dire. Il avait trop peur. Il ne voulait pas me faire mal. Ah ben oui, en faisant les choses comme il les a faite j’ai pas eu mal DU TOUT. Il fini par me dire juste avant qu’on coupe les ponts définitivement que çà lui fait peur un bébé (sinon y a quelque chose qui te fait pas peur ou t’es juste une grosse chiffe molle??) et il ne veut pas se compliquer la vie. Bien bien bien…

Donc en gros je lui ai servit à se sentir moins seul pendant quelques mois, accessoirement à lui faire à bouffer et la vaisselle, et pis finalement quand il n’a plus eu besoin de moi, c’était fini.

AAAAAiCe6v0AAAAAALwTNw(*)

Les mecs sont lâches, égoïstes, et idiots. Ou alors c’est peut être moi. Je suis peut être idiote. Peut être que je ne capte pas les signes indiquant quand çà ne va pas le faire. Ouais mais bon je suis pas un radar non plus hein. Mais quoiqu’il en soit je ne tomberai jamais plus amoureuse. FINI! Je préfèrerais encore avoir une gastro chronique  plutôt que çà m’arrive de nouveau. Eurk!

david-and-golith-boys-are-misandric-image13(*)

* Les mecs sont stupides … jette leur des pierres!/Garçon-fille/Les mecs çà puent/Les mecs sont débiles/les mecs sont stupides … Renverse les.

Publicités

14 réponses à “Les trois princes mécharmants

  1. Mon dieu quoi !
    Sincèrement, je comprend ton traumatisme !!!!
    Et j’ai envie de dire que si tu as un petit garçon, c’est pour prendre la plus belle des revanche ! tu vas lui apprendre comment on traîte une femme !
    Ma pauvre, je suis sincèrement choquée en lisant ça !
    MAIS, j’ai aussi envie de dire que tu as cumulé le pire, maintenant, il ne peut t’arriver que le meilleur, non ?

  2. Et bien, c’était des sacrés c’est trois là. Il y en a énormément des gas comme sa sur cette Terre, mais heureusement ils ne le sont pas tous.
    Si tu es heureuse toute seule, reste y ! 🙂 Toi même tu sais, on en à parler copine.
    Ah si, y a un homme qui te rend heureux depuis 18 mois. Ton LicoBaby ❤

  3. Décidément les mecs c’est tous des «méchants-pas beaux-pas cools» :-$ !!!

  4. J’hallucine du higth Level de connerie et de lâcheté que tu as rencontré.
    Pourtant, crois-moi, les hommes bien existent mais, c’est comme les femmes bien, ils sont en minorité donc dur à trouver!
    Après, je comprend ton traumatisme mais, attention de ne pas fermer la porte complètement car tu pourrais passer à côté de quelque chose de grandiose. J’ai failli laissé filer mon homme par dégoût des histoires d’amour, franchement s’aurait pu être la pire décision de ma vie.

    Mais l’important c’est de vivre comme on le sent et d’être bien dans ses baskets!

  5. Olala je viens de lire, c’est rude quand même !
    Bon après tu as eu les « cas », franchement les mecs bien ça existe (oui difficile à croire je sais, après tout cela). J’ai une copine qui a quand même été dégoûtée des mecs et qui est donc passée à ses homologues féminins mais ça peut se comprendre. Ça aurait pu m’arriver si je n’avais jamais rencontré le papa de mon fils assez jeune.
    Ça a du être difficile d’écrire ce billet, se remémorer toutes ces humiliations. Quel courage… Mais l’exprimer c’est aussi une forme de catharsis.
    J’espère que la vie te permettra de rencontrer des vrais gens bien par la suite.
    😉
    Heureusement Licobaby veille sur sa maman^^

  6. Bonjour je viens de lire ton billet et je trouve que tu n’as vraiment pas eu de chance en amour mais alors vraiment pas .Mais je suis sur qu’un jour tu trouveras l’amour le vrai et les mecs bien ça existe t’inquiéte ;meme si je ne crois pas au prince charmant !Moi je suis en couple depuis 15 ans ,marié depuis 4 ans et on a 6 loulous ;je dis pas que mon homme est idéal mais notre amour est solide et je suis sur que toi aussi un jour tu rencontrera quelqu’un et que tu vivras l’amour le vrai et pas seulement à sans unique!Et franchement de ta derniére histoire tu as eu quand meme le plus beau des cadeaux :ton baby et meme si tu as beaucoup souffert cest bien ça le plus important !

  7. les mecs en mode casper j’ai donner aussi, ca m’a rendu complètement parano….Bon courage… dur de te dire autre chose… Juste que rien n’arrive par hasard et aujourd’hui licobaby est la!

  8. Ton cas semble aussi désespéré que le mien… Courage ! Mais toi, maintenant, tu n’es plus seule 😉

  9. Hum… Je pensais pareil. J’avais décidé que c’était FI-NI ! Eventuellement du cul mais parfois vaut mieux un sextoys qu’un mauvais amant. Puis… Je suis mariée et mère de sa fille. Tout arrive !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s