Petit à petit j’ai su le porter

DSC_0387

Il y a quelques temps de çà, j’ai participé à un concours pour gagner un Boba, çà se passait chez Nad’In’Box. On devait raconter ce que représente le portage pour nous, et comme j’aime écrire, et bien j’ai eu envie de reprendre mon texte et de le retravailler, comme je l’ai fait pour le concours sur l’allaitement que j’ai gagné (tu peux lire le billet ici). Bon j’ai pas gagné le BobaAir, mais celle qui a gagné a écrit un très joli texte, et je suis très contente pour elle!

Le portage pour moi …

Le portage est mon plus grand regret depuis la naissance de mon petit loulou. Il y a beaucoup de choses que je regrette de ne pas avoir connu pendant ma grossesse, mais le portage, c’est vraiment ce que je regrette le plus. Cà aurait vraiment été tellement doux pour mon bébé pendant ses premières semaines, et salvateur pour moi, j’aurais pu ainsi combler son besoin de proximité!

Enceinte je voyais des mamans porter en écharpe, mais je ne savais pas que cela pouvait être un mode de vie, et ne connaissais pas du tout le portage physiologique.

Ce n’est pas faute d’avoir passer du temps à faire des recherches sur le net, mais étrangement je ne suis jamais tombée sur un site parlant de portage. C’est tout un univers dont je ne connaissais pas l’existence. Malheureusement. A vrai dire, je ne connaissais pas nom plus le monde des blogs de mamans, vous imaginez un peu la loose ?

J’ai malgré tout acheté une écharpe, mais dans un magasin de puériculture/jouets, ils m’ont donc vendu une babym**v qui est jolie mais de qualité assez médiocre. Bien sur je ne savais pas l’installer, puisque chez King Jouets, ils ne te parlent pas d’atelier de portage hein !

Arrive mon loulou, qui a bien sur un énorme besoin de contact avec maman, mais qui surtout pleure énormément et refuse d’être posé où que ce soit. Avant sa naissance, je m’imaginais qu’il passerait le plus gros de son temps entre son lit, son transat et son landau, puisque c’est ce que j’avais l’habitude de voir dans mon entourage. Sauf qu’évidement, dès l’instant ou on me l’a posé sur le ventre, je n’ai plus eu envie de le poser ou que ce soit! Et lui n’avait de toute évidence, aucune envie de vivre ailleurs que dans mes bras.

A la mater on me dit que c’est parce qu’il est né aux forceps et qu’il a été séparé de moi quelques heures, qu’il a besoin de contact pour se rassurer. Moi je me dis que c’est de ma faute. J’ai passé les trois derniers mois de ma grossesse à pleurer, je me dis donc que je l’ai traumatisé; Enceinte six mois, à quelques jours de l’anniversaire du décès de mes parents, j’ai appris que le père de mon enfant ne voulait pas de moi, ni du bébé. Juste une semaine plus tard mon grand-père est subitement hospitalisé et décède en quelques jours. Je finis ma grossesse en larmes, et je culpabilise. Si mon bébé est mal, c’est à cause de moi.

Donc le retour à la maison toute seule avec bébé est particulièrement difficile, parce que je me sens responsable de ses pleurs, parce que je ne sais pas comment faire, et que je ne sais pas l’apaiser. Parce que je n’arrive rien à faire et que je suis crevée.

Je le porte donc tout le temps dans les bras, puisque bien entendu il n’est pas bien dans l’écharpe que j’ai. Je ne sais pas du tout la mettre, et à peine bébé est-il installé dedans que les hurlements s’intensifient. Les gens me font culpabiliser, la famille essentiellement, je dois le laisser pleurer, s’il pleure c’est parce que je le porte trop, mon lait lui fait mal au ventre , et j’en passe. Mais je n’écoute que mon instinct. Je le porte tout le temps. Donc je fais le ménage d’un bras, je mange d’une main, des trucs faciles à manger, surtout que je n’arrive plus à faire la cuisine, je fais la lessive avec mon tout doux posé sur mon épaule, il dort sur moi etc … Il ne vit que sur moi quoi. Mais les premières semaines sont tout de même assez difficiles pour nous deux.

On me me conseille un babybj*rn, que j’achète, et étrangement bébé s’apaise immédiatement une fois dedans, mais je n’aime pas trop, je trouve que sa tête n’est pas maintenue, donc je m’en sers très peu. J’achète un ou deux autres porte-bébés, pas plus physiologiques que le premier malheureusement, puis rapidement en grandissant les pleurs se calment, il a un peu moins besoin de contact, il est même très serein comme bébé, toujours hyper souriant.

Vers ses 4 mois mois, j’entends enfin parler de portage physiologique ! Grâce à une maman blogeuse rencontrée au hasard de Facebook. Tu peux voir son blog ici. Sur ses conseils j’achète un Manduca, au début ce LicoBaby a du mal à s’y faire et au fil des jours il vient à l’adorer ! Il comprend qu’il peut téter dedans alors du coup le Manduca est devenu son ami ! Puis passage au dos, où il aime particulièrement être et s’endormir.

Depuis le portage est une partie intégrante de notre vie ! Pour les balades bien évidement, mais aussi les courses, quand je fais la cuisine ou le ménage et qu’il veut participer, quand il est malade, quand il a du mal à dormir, etc … Je cherche un moyen de portage en plus de mon manduca, çà nous suffit plus, on est trop accro ! J’ai donc fini par faire un atelier portage en écharpe, mais ce Baby n’apprécie que très moyennement, d’après la monitrice, il est trop habitué à être dans un préformé, sensation qu’il préfère. J’ai fait l’acquisition d’un Tonga acheté d’occasion il y a quelques semaines, et puis un sling Bulline de Néobulle.

On vient de tester un DidyTai, loué sur Le Monde du Portage. LicoBaby adore, même si j’avoue avoir un tout petit peu de mal pour l’installation, bébé n’aimant pas être installé en voltigeur. Et je viens de louer un Boba 3G et un Tula toddler pour me décider entre les deux, je vous parle de tous çà dans un billet très prochainement.

Comme j’aimerais avoir connu le portage pendant que j’étais enceinte ! Comme j’aurais aimer porter mon tout-petit, le rassurer, le laisser vivre tout contre moi comme lorsqu’il était dans mon ventre …
Pour moi le portage, c’est çà, c’est de l’amour, c’est un câlin géant, c’est deux battements de cœur, c’est offrir à son bébé la sécurité et la chaleur des bras de maman, mais sans les bras;)

Publicités

4 réponses à “Petit à petit j’ai su le porter

  1. Moi non plus j’étais pas très bien préparée au portage alors je me suis retrouvée avec l’écharpe Fil’Up de Red Castle grrr shit! elle m’a servie à porter bébé en mode rôti lol mais bon j’ose même pas la revendre maintenant que je connais les portes bebes de qualité ^^

  2. Merci pour toutes ces infos !! =) Je suis en essai bébé depuis peu, & je commence forcément à m’intéresser à tout ça… Dans mon entourage, je n’ai jamais vu personne utiliser le portage… donc ton texte est riche en info pour moi !! (Enfin le texte de la gagnante du concour… mais merci à toi de nous le faire partager !!)

  3. Pingback: Louer un porte-bébé … Et l’adopter ! « Calico Mom·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s