Un LicoBaby çà nage énormément !

Quand ce LicoBaby était tout petit, il aimait déjà tout particulièrement le moment du bain. Il s’y détendait, éclaboussait, çà a toujours été un vrai moment de bonheur pour lui. Et pour moi aussi, j’adore le voir s’amuser ainsi.

J’ai donc très rapidement voulu l’inscrire aux bébés nageurs. Quand il avait trois mois, je me suis renseignée sur les lieux près de chez moi qui proposaient cette activité. Une ou deux piscines municipales (couvertes) avaient des séances de bébés nageurs, cependant je n’étais pas vraiment rassurée quand à la propreté de l’eau dans des piscines où il y a autant de monde. Je ne sais pas si j’ai tort ou raison mais je suis un peu parano sur le sujet ^^

J’ai fini par décider d’inscrire mon loulou dans un club de Fitness, qui a dans ses locaux une piscine réservée aux cours d’aqua-gym et aux cours de natation/bébés nageurs. On m’a expliqué au téléphone la la qualité de l’eau était vérifiée avant chaque cours, et que la température était de 32 pour les séances avec des bébés, que les séances duraient 30 minutes, et que la prof était maître-nageuse.

Mon bébé devait avoir 4 mois minimum, avoir ses eu ses premiers vaccins et un certificat médical du médecin. La mienne étant férue de natation, elle était extrêmement enthousiaste à l’idée que j’amène mon fils à la piscine.

Et donc quand ce LicoBaby avait 4 mois et 2 jours, nous nous sommes jetés à l’eau, littéralement ^^

Première séance d’essai gratuite, je me change donc dans les vestiaires du club de fitness, avec mes bouées graisseuses naturelles bien accrochées autour du bide, au milieu de sirènes aux corps fermes et sveltes, (qui je dois l’avouer, ne m’ont jamais regardé de haut). Et je rentre à la piscine avec ce mini LicoBaby dans sa coque. Ma première impression est qu’il fait très très chaud, et heureusement d’ailleurs. La prof se présente, me donne un matelas à langer, je déshabille mon bébé, lui met sa couche de bain, et nous voilà partis!

IMG_1969

Je ne sais pas comment cela se passe ailleurs, je vais donc vous expliquer comment çà se passe dans notre club, et aussi la « philosophie » de notre (adorable) prof.

Le ou les parents rentrent dans l’eau avec leur bébé, dans l’eau flottent divers objets: jouets de bain, tapis, tapis avec trou, frittes, anneaux, flotteurs en forme de U, altères flottantes, balles, un petit toboggan pour les plus grands. Il y a à disposition des enfants, des brassards et ceintures, qui doivent être mis avec l’accord de la prof suivant le niveau de l’enfant. Chaque chaque enfant fait ce qu’il a envie de faire tout çà au rythme d’un CD de Disney. La prof reste sur le bord, et nous conseille.

Elle m’a donc conseillé dès le départ de ne pas tenir ce LicoBaby trop fermement, de ne pas le tenir dans mes bras, ni par la taille. Mais plutôt de le tenir sous les bras afin qu’il prenne conscience de son corps dans l’eau, et du fait qu’il peut flotter. Elle m’a expliqué que pour l’enfant l’eau est un milieu très naturel et sécurisant, et qu’il est préférable de les laisser apprivoiser ce milieu en les laissant libres de leurs mouvements pour qu’ils apprennent à flotter.

IMG_1973

Elle m’a aussi expliqué que les bébés gardent le réflexe d’apnée jusqu’à 8 mois environ, c’est à dire qu’ils ont le réflexe de bloquer leur respiration dès qu’ils sont sous l’eau, et qu’il est donc bien de leur apprendre à mettre sous l’eau avant cet âge, ainsi ils ne perdent pas ce réflexe.

Ce LicoBaby a énormément apprécié cette première séance, çà date un peu, alors je ne m’en souviens pas en détail ^^ mais il était très détendu, très curieux de ce qui l’entourait, se laissant porter par l’eau.   Je me suis donc empresser de finaliser son inscription, et nous y sommes à partir de ce jour là retournés toutes les semaines, voire deux fois par semaine.

La deuxième fois où nous y sommes allés, suivant les conseils de la prof, j’ai pour la première fois mis la tête sous l’eau à ce LicoBaby. Maman beaucoup plus impressionnée que bébé il faut le dire 😉 Elle m’a donc dit de lui expliquer ce que j’allais faire, en lui montrant avec un poisson; le petit poisson va sous l’eau et hop, il ressort. Dès qu’on lui a montré le poisson je suis allé sous l’eau avec lui (bien que çà ne soit pas obligatoire) en prenant garde à lui mettre toute la tête sous l’eau. En effet la prof m’a expliqué que si l’enfant à les yeux hors de l’eau il ne sait pas qu’il est sous l’eau, aussi le réflexe d’apnée ne peut pas se faire. Il faut descendre l’enfant sous l’eau d’un coup et complètement l’immerger, pour qu’il bloque sa respiration et n’avale pas d’eau, et le remonter aussi rapidement.

C’était très impressionnant pour moi la première fois, ce LicoBaby par contre n’a montré aucun signe qui aurait pu indiqué qu’il avait eu peur ou autre. Il n’a pas pleuré, ni tousser, il a juste froncé son petit nez en se l’essuyant. A partir de ce moment là, il est toujours allé sous l’eau plusieurs fois à chaque séance, il est même devenu le petit cobaye de la prof, et montrait aux autres bébés, parfois plus grand que lui, comment aller sous l’eau!

IMG_1971

Pendant les séances quand il était très petit, on passait d’un jeu à l’autre; parfois je le tenais simplement sous les bras, ou sous la nuque pendant qu’il faisait la planche en mâchouillant un poisson, parfois il flottait tout seul, une altère sous chaque bras, parfois je le baladais sur un tapis à travers la piscine.

Il est devenu très rapidement très très à l’aise dans l’eau, battant des pieds, et remontant même seul à la surface lorsqu’on allait sous l’eau.
Quand il a eu 8 mois, la prof m’a dit qu’il était assez grand pour mettre les brassards; à nouveau un petit peu impressionnant pour moi, effectivement, au tout début, il coulait. C’est à dire que si je lui tenais les mains, aucun soucis, il prenait appui sur moi, mais la prof voulait que je le lâche! Donc dès que je le lâchais, il coulait direct, bon flottait un peu, mais basculait et se retrouvait la tête sous l’eau. Sauf qu’en quelques minutes il a pris le truc.

Je précise que çà se fait sans larmes. Il n’a jamais pleuré pendant ses exercices mais si s’était arrivé, ou si çà arrivait un jour, on arrêterait immédiatement. La prof et moi sommes sur la même longueur d’onde sur le sujet, çà doit rester un jeu et un moment de plaisir, sinon çà n’est vraiment pas la peine!

Ce LicoBaby a donc très rapidement pris le coup avec ses brassards, c’est à dire qu’il a en quelques minutes compris comment garder la tête hors de l’eau, et comment se retourner, de la position sur le ventre, à se mettre sur le dos. Ce qui l’amusait beaucoup puisqu’il passait les séances à faire la crêpe dans l’eau! Il a ensuite compris comment avancer, et donc je l’ai amené tout l’été à la piscine en utilisant toujours les brassards, il était tellement à l’aise dans l’eau que les maîtres nageurs sont venus me demander si il était un bébé nageur!!

A la rentrée, il avait donc 13 mois, la prof a voulu essayer la ceinture, beaucoup plus dur car cela aide beaucoup mois à flotter, l’enfant doit faire plus d’effort pour se maintenir hors de l’eau, et pour se mettre à la verticale sinon il pique du nez en avant. Et puis nous n’avons pas pu aller aux bébés nageurs pendant plusieurs semaines, 5 mois en fait, vaccins, miasmes toussa toussa, nous y sommes donc enfin retournés la semaine dernière!

Ce LicoBaby a vite retrouvé ses marques, et ses brassards, il avait le nez qui coulait très légèrement donc j’ai préféré éviter la tête sous l’eau, il n’a donc pas remis la ceinture.

On a recommencé l’apprentissage de la ceinture ce matin. Toujours en fin de séance car c’est un peu difficile et on veut qu’il puisse profiter et s’amuser. La prof lui installe donc la ceinture, on le met dans l’eau et là forcément si je ne le tiens pas il coule. Donc afin qu’il trouve lui même son équilibre, on lui donne dans chaque main quelque chose pour s’aider à flotter et à se redresser, des altères, des trucs en mousse en forme d’os pour chien, ou encore le tapis à trous. Ce LicoBaby arrêtait pas de couler de perdre ses flotteurs et de tournicoter dans tous les sens mais il était littéralement explosé de rire à chaque fois qu’il avait la tête hors de l’eau! Je dois avouer que je suis extrêmement fière de lui, quand il coulait, il cherchait à se redresser seul, quand il perdait un flotteur, il cherchait à le reprendre, à aucun moment il n’a cherché à s’agripper à moi ou à la prof qui surveillait l’exercice, il a fini par comprendre comment faire, et battait fièrement des jambes et gardant ses petits poings bien serrés autour des flotteurs.

On va donc commencé à lui mettre la ceinture un peu plus tôt à chaque séance, jusqu’à ce qu’il n’est plus besoin des flotteurs! Ensuite viendra l’apprentissage de la nage, je vous raconterai tout çà dans un autre billet 🙂

Je ne sais pas comment çà se passe avec d’autres profs, dans d’autres piscines, je ne sais pas non plus si la technique de notre prof est bonne, si elle lui apprend les bons réflexes, mais çà me parait cohérent, et mon bébé est heureux et y prend beaucoup de plaisir, alors çà me va 😉

Publicités

3 réponses à “Un LicoBaby çà nage énormément !

  1. J’aurais bien aimé le faire faire à mon petit ours! mais sa n’a pas pu se faire, je regrette bien quand je vois ton parcours avec licobaby! A retenir pour bébé 2!:D

  2. La chance d’avoir une prof autant à l’écoute et donnant des conseils 🙂
    Ici les bébé nageurs n’ont pas été concluant (obligé de se lever le samedi matin déjà :-/) et maitre nageur qui ne donnait aucun conseil, juste un moment aquatique avec des objets à dispo mais sans conseils …
    Résultat on va à la piscine seul maintenant 🙂

  3. Pingback: Un LicoBaby à la baby gym | Calico Mom·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s