Les 1000 fans [Un bonbon sale par terre]

Un bonbon sale par terre clos

Si tu suis ma page facebook, alors tu te souviens peut être de ce nom; il s’agit de la super illustratrice, Agnès Luque, qui a créé la magnifique bannière que tu peux voir ici sur le blog et sur ma page.

J’avais en tête un truc assez précis pour ma bannière, et ce qu’elle a réalisé va au dessus de mes espérances! Elle a vraiment réussit à comprendre qui nous sommes, et à recréer notre petit univers à mon fils et à moi. Et j’ai été particulièrement impressionnée par sa représentation de mes chattes!

Tellement que je compte lui commander prochainement un portrait d’une de mes chattes décédée il y a quelques années. Oui je sais ce que tu te dis, on s’en fout! Ok ok ..

Bref, donc un bonbon sale par terre te parle d’elle:

« J’ai toujours dessiné et de préférence des animaux donc faire des études artistiques a été plutôt une évidence. C’est plus qu’une passion pour moi, n’aimant pas beaucoup les grands discours, c’est un mode d’expression. J’ai étudié aux Beaux Arts de Rouen, suivi une formation graphisme et audiovisuel par la suite. Je suis une fan de comics strips et lis pas mal de BD.

J’ai été graphiste pendant plusieurs années dans différents établissements sans grande conviction avant de décider de me mettre a mon compte il y a 1 an et demi. Maintenant je travaille a mon compte, la plus part du temps chez moi entourée de mes animaux.

Sinon je dessine tout type d’animaux mais j’ai un faible pour les lapins et cochons d’inde. Ce sont des animaux qui sont souvent considérés a tord comme inintéressants alors qu’ils sont une source d’inspiration inépuisable. Tout comme le dessin c’est une histoire de longue date : j’en ai toujours eu et je les adore tout simplement. »

Agnès est spécialisée dans le dessin animalier. Elle travaille avec les particuliers comme moi, mais aussi avec des auteurs et des entreprises.

Elle dessine directement au stylo, sans retouches. Et a le soucis du détail, particulièrement quand il s’agit du language corporel et comportement des animaux qu’elle dessine.

Voici quelques unes de ces créations que tu peux commander sur son site.

divers lapin lapinabord medaillon miroir

Ce qu’un bonbon sale par terre te propose de gagner:

Ces deux stop-pub, pour qu’on arrête de puber ta boite à lettre (si c’est un mot, je viens de l’inventer!)

002 003

Il y aura donc deux gagnantes!

Pour jouer il faut: 

-Liker la page facebook d’ Un Bonbon sale Par Terre et la mienne.

-Me parler en commentaire sous ce billet, de ton animal domestique qui t’as le plus touchée.

Les deux gagnantes seront tirées au sort à l’issue du concours.

Tu as jusqu’au 13 Octobre pour participer.

*****Ce jeux est réservé à la France métropolitaine*****

Tu trouveras la liste des autres concours ici.

Attention:

Veillez à respecter le règlement à la lettre, je me réserve le droit de ne pas valider les participations ne le respectant pas, ainsi que les participations ne contenant pas un minimum de politesse .

Les participations qui ne seront pas postées sous ce billet, et/ou n’étant pas complètes, ne seront pas validées

 

Publicités

13 réponses à “Les 1000 fans [Un bonbon sale par terre]

  1. Coucou alors moi je vais te parler de mon gros chat que j’aime fort nous avons été séparé pendant 1 mois hélas je l’ai retrouve ce jeudi et quand j’ai pris le sac ( une caisse a chat en tissu) dans lequel il se trouver j’ai poser le sac au sol il s’est mis a faire des roulades dans le sac il pouvait même pas attendre que je l’ouvre il ronronnait et se tourner dans tous les sens et depuis jeudi il me suis partout encore plus qu’avant jusqua’ dans mon lit ou même les wcs !!
    C’est fou lamour dun animal combien il peut te combler

    Love de mon chat

  2. bonsoir Callie et un bonbon sale par terre!!!
    ce concours me fait remonter des souvenirs enfoui depuis longtemps!
    Depuis que je suis née, je suis entourée de chiens! mon papa a été maître chien! du coup dans notre appartement il y avait Orack un rottweiler Izeur une berger allemand et Duc un autre berger allemand recueillit car il était maltraité…
    les trois étaient dressés au doigt et a l’œil, même qu’on avait pas besoin de parler! juste un regard suffisait…
    j’avais une dizaine d’Années, a l’époque et habitant en banlieue parisienne, a partir d’une certaine heure il ne fallait pas traîner dans la rue… mais moi, je le pouvait car je sortait toujours avec l’un d’eux et plus souvent Izeur! c’était le plus douer dans la garde rapprocher et ne craignait donc rien!!! je ne pensait jamais dire un jour que mon chien allait me sauver la vie…
    Dans la citer ou nous habitions tout le monde nous connaissait et nous n’avions jamais eu de soucis avec qui conque!
    un soir vers 19h mon père me demanda d’aller cherchée du pain a la boulangerie situer a 4 min a pied de notre immeuble, il ne faisait pas nuit quelques personnes traînait encore dans la citée…
    mon père comme toujours me dit de prendre Izeur avec moi…
    nous voila parti tout les deux, bien sur pas de laisse! il ne vas jamais bien loin et il ma toujours dans son champs de vision!
    l’allée ce fait sans encombre mais au retour après quelque pas, mon Izeur se met a me coller, me pousser presque! le tout en marche arriére avec les oreilles bien droite et le regard qui en dit long…
    a première vu je pensait qu’il pétait un câble et lui dit d’aller courir mais au lieu de sa il me serre de plus en plus et se met a grogner!!
    je tourne la tête et la je vois un jeune 3m derrière nous avec un couteau a la main…
    j’ai attraper mon Izeur et me suis souvenue de toute les consignes que mon père m’avait donner, a savoir attraper Izeur par le collier et hurler que le « méchant » s’en aille, me laisse tranquille…
    chose faite! tenir le chien par le collier avait pour signale de lui dire « attention danger!!! » mon Izeur c’est mis a aboyer et grogner, moi qui hurlait il n’a pas fallut longtemps pour que ce jeune se tire en courant!!!!
    mon chien ce héro… ❤
    j'ai appris par ma voisine le lendemain que ce jeune avait déjà agresser deux petite fille de mon age…
    mon gros chien est mort de vieillesse après quelques année de retraite bien mériter… il restera mon chien a tout jamais…
    je ne veux pas spécialement gagner ce concours, je voulais juste partager mon amour de chien avec vous…
    bon si je gagne c'est mieux hein!!! 😉

    merci Callie et merci un bonbon sale par terre!!!!

  3. Hello les deux blogs
    Pour la petite histoire ici je n’ai toujours eu que des chiens et ce depuis toute petite mais depuis que j’ai pris mon indépendance c’est les chats qui m’entourent. Il y a d’abord eu Kawete qui elle sautait sur les poignées de porte pour signaler qu’elle voulait sortir. Mais il y a surtout eu Zaboo, une adorable angora noire. C’était un vrai pot de colle, elle me suivait partout (oui oui même aux wc…!) Madame venait toujours se poser sur moi pour regarder la télé le soir et elle dormait en boule sur mes pieds ou carrément dans le creu de mon ventre sous la couette.
    Mais un jour il a fallu changer les habitudes car nous n’étions plus toutes les deux. Et comme un coup de foudre n’arrive jamais seul, je suit rapidement tombée enceinte. Madame Zaboo était toujours jalouse de monsieur en revanche elle adorait mon bidou. Elle ne venait plus se coucher dans le creu de mon ventre mais dessus. Mon plus beau souvenir avec elle sera ce jour où, couchée sur moi elle faisait des ronrons. Bébé adorait ça et il lui faisait comprendre en me donnant des coups de pieds. Mais cet après-midi là Bebe devait en avoir marre et il a donné un coup plus fort. Ma Zaboo m’a regardé, l’air de dire « eh oh qu’est ce qu’il se passe la d’dans ?? » elle est descendu de mon ventre et est allée se poser au dessus de ma tête.
    Malheureusement elle est tombée malade pendant la fin de ma grossesse et mon compagnon a été obligé de la faire piquer pendant que j’étais à la maternité. Les sage-femmes pensaient que je pleurais à cause des hormones. Je n’ai jamais pu dire au revoir à ma Zaboo, mais depuis un an mon fils me comble de bonheur.

  4. Pingback: Les 1000 Fans [liste des concours] | Calico Mom·

  5. Hello Calie, hello un bonbon sale par terre,
    Moi je vais vous parler du lapin nain de ma petite sœur . Bon j’ai 28 ans, un boy et un chat mais vraiment ce lapin nain me ramène 12 ans en arrière .
    Ma plus jeune sœur a émit donc un jour l’idée folle d’avoir un lapin nain … dans une famille ou vivait 6 chats ça s’avérait relever du défi mais Il est arrivé …
    J’ai réussi a imposer son nom , Pinouille , nom d’un des lapins dans mon film fétiche  » le père Noêl est un ordure  » mais je m’égare, je m’égare .
    Il se trouve que ma jeune sœur c’est vite lassé de cet animal , en effet un lapin ça ne joue pas à la poupée et c’est dépourvu de conversation alors voila comment un matin je me suis retrouvée avec la bête dans ma chambre de jeune fille sans m’en rendre compte . Je m’en souviens car il était gentil, affectueux noir et blanc sauf avec la main qui le nourrissait , la mienne … Il m’a mordu j’ai du avoir 2 points de sutures …je l’ai gardé 5 ans même quand j’ai déménagé pour poursuivre mes études . Il ne m’a jamais remordu mais ne m’a aussi jamais prouvé son affection mais je l’aimais ce lapin , il m’a résistait ^^ maintenant j’ai un chat ceriz qui est quand même plus cool … merci d’avoir ravivé les souvenirs

  6. Wahou souvenirs souvenirs… Quand je suis née, il y avait déjà deux chats chez mes parents. J’étais très attachée à Titou, un chat tout blanc avec des yeux jaunes. Il dormait tout le temps avec moi. C’était MON chat… Il est mort quand j’avais 16 ans environ. Depuis, je n’ai jamais voulu prendre d’animal domestique ni m’attacher à d’autres. C’était trop difficile. J’aime les animaux mais j’essaie de ne pas m’y attacher.

  7. bonsoir et merci pour ce concours ,

    Alors moi je vais te raconter ma relation avec Californie mon premier poney et oui premier parce que depuis 4 autres sont entrer dans ma vie .Mais lui il a une place particuliére dans ma vie et dans mon coeur ,californie est arrivée chez moi par un pur asard ,il avait 4 mois même pas l’age d’etre sevrer de sa maman ,mais comme mon nounours a une malformation à l’anterieur droit il partai pour la boucherie .
    Quand le marchand est arriver chez nous pour prendre des veaux ,il etait dans le camion ,tout de suite j’ai su qu’on ne ce quitterais pas mon pére la racheter une boucher de pain et depuis il coule des jours heureux chez nous .J’ai appris à monter à cheval et a mener un attelage pour lui il est vite devenue mon compagnon mon confident .Mes parents l’ont fait opérer et si aujourd’hui il ne peu etre monter c’est un tres bon poney d’attelage et grace à lui j’ai aussi eu la joie de faire naitre ma premiére pouliche ,pouliche qui à le même caractére doux et jovial que son papa .

    Californie est un poney facile qui se laisse facilement faire mais tres gourmand ,en balade il ne faut pas relacher sans quoi monsieur passerais son temps à brouter .

    Bien sur inutile de vous dire que ce petit chouchou mourira ici pres de moi !!!

  8. coucou, merci pour ce concours 🙂
    l’animal que j’ai eu qui m’a le plus marqué était un chien que mes parents ont trouvé, attaché à un poteau en haut d’un immeuble alors qu’il n’avait probablement pas plus de 2mois, juste avant que ma maman n’accouche de moi. il a donc grandi avec moi, mes parents ont immortalisé de nombreux moments de complicité entre nous, il était vraiment adorable très protecteur avec nous, toujours patient avec les enfants (nous étions 4 et ma maman était assistante maternelle :p )
    plusieurs années plus tard nous avons du déménager et c’est à ce moment là qu’il est tombé malade et parti peu de temps après….dur dur de cumuler la perte de son compagnon de toujours et de devoir s’adapter à un nouvel endroit quand on a 10 ans……. c’était il y a plus de 15 mais je pense toujours à lui 😦

  9. Coucou Callie,
    Quelle jolie découverte,merci à vous pour ce concours!
    J ai liké sous mon pseudo Emmanuelle Peron.
    Je joue avec plaisir . Depuis toute petite,je suis entourée d animaux ,petite je voulais être vétérinaire dans un parc zoologique 😉 un des 7 métiers que je voulais faire (1/jour!!!!lol).
    Mes parents ont toujours voulu nous faire plaisir et ont accueillis des chats, des cochons d Inde,des poissons,des souris blanches ( pour moi alors que Mamounette en a une phobie)…

    Mais celle dont je vais vous parler,c est ma Noisette. Celle dont j avais parlé à mes parents et que j ai découvert un soir de Noël au pied du sapin. Elle,c est un écureuil de Corée dont j étais tombée littéralement amoureuse. J avais 9 ans et elle et moi,c était un vrai duo. Elle vivait dans ma chambre,on connaissait chacune les habitudes de l autre,elle adorait les cacahuètes en coques,les graines de tournesol,avait une préférence pour la pomme Golden ,adorait les noix de pecan même si j evitais car je trouvais cela énorme ^^
    C était une coquine qui s amusait à ronger tous ses jeux en plastique …
    Oui,je pourrais en raconter des tonnes….
    Notre belle histoire a duré 7 ans et aurait pu durer si sa malformation ( son oreille gauche n était pas ressortie) n avait pas provoqué un abcès et une première hospitalisation.
    puis une 2 eme alors que j étais en vacances et que mon voisin la gardait. Je savais qu elle pouvait nous quitter à tout moment et chaque jour j appelais. Il savait que s il lui arrivait quelque chose,je voulais la naturaliser ( oui,je sais j étais bargeot à l époque mais je ne voulais pas m en séparer). Il a donc suivi mes consignes à la lettre et ainsi ma Noisette m a suivi encore un moment.
    Ok, désormais,je m en suis séparée car impossible de le regarder.

    Voilà,j espère n avoir choqué personne et si tel est le cas je m en excuse par milliers 😉

    Bon AM.

  10. L’animal qui me touche le plus, c’est Tosca, la chienne basenji de 11 ans(oui ! oui !) qui partage toujours ma vie……… j’vais pas t’la faire à l’envers, elle m’horripile aussi souvent qu’elle me fascine… ben voui, j’ai pas le syndrome du proprio gâteux, et quand j’ai adopté cette p’tite boule de poils de 4 mois dans une SPA bourguignonne, j’avais bien été brieffée : j’en prenais pour 15 ans de conneries, tentatives d’évasion, agressions en tout genre sur tous types d’animaux et d’objets, bref elle était cataloguée « difficile » et depuis elle n’a pas fait mentir le verdict ! La race est très speciale, mais c’est aussi pour cela que ma chienne me touche : comme un enfant perturbé, elle prend visiblement sur elle pour obéir et vivre dans un environnement civilisé, alors qu’elle était à l’origine un chien de brousse, libre comme l’air et au tempérament de chacal ! Elle est tout simplement speciale pour toute la famille, et, point très positif, littéralement amoureuses des enfants de la famille… et de sa maîtresse ! J’la n’aime, quoi !

  11. Bonsoir,

    Je participe avec plaisir. Alors moi je vais parlé de mon chat, j’ai toujours apprécié ces petites bêtes. Mon chat Hikari je l’ai receuilli il y a plusieurs années déjà.Au début, je suis tombé à plusieurs reprises sur lui en bas de mon immeuble, il n’arrêtait pas de venir à la rencontre de tout le monde. Mais voyant qu’il avait l’air seul et que personne ne désirait le prendre. L’hiver approchait à grand pas. J’ai décidé de le prendre avec moi. Et depuis je ne le regrette pas. Je ne me vois pas sans lui d’ailleurs ^^

    Bonne soirée

  12. Coucou!
    Bon ben moi j’ai eu un peu de mal à participer à ce concours! J’ai perdu mon chien il y a 2 mois et c’est dur de parler de lui!
    Charly était un petit chihuahua de 6 ans! C’était mon premièr fils! Je me souviens de l’année dernière pour la première rentrée de mon aine en petite section nous avons accompagné notre fils à l’école ( nous habitons à 5 min de l’école à pied). Nous somme rentrer dans la classe pour accompagne Bruno et puis d’un coup on se retourne et qui est ce qu’on voit dans la classe tout pépère en train de venir chercher les caresses des bambins? Notre petit Charly! On a bien rit sur le coup il nous avait suivit jusqu’à l’intérieur de la classe et Bruno était tout content de montrer son petit chien!
    Voilà ça m’avait toucher qu’il est trouver notre chemin! Mon petit bébé!
    Merci pour le concour et bravo à l’artiste !

  13. J’ai eu un chat, Tilou, je l’ai dessiné moi-même tellement il était atypique. Noir et blanc avec le nez noir et des tâches bien à lui ! Il était aussi atypique du fait que pour un mâle entier que je n’ai jamais voulu castrer, il était vraiment propre et marquait son territoire avec ses glandes de la bouche, des pattes… Jamais son urine ! C’était mon cadeau de noël, je ne l’ai pas choisi tout comme on ne choisit pas ses enfants. Il a remplacé un bébé perdu d’ailleurs. A 8 ans il a eu des problèmes de digestion. Il sortait de plus en plus et mangeait n’importe quoi d’après le véto. Pourtant il était plutôt casanier mais il recherchait des partenaires, qu’il ne trouvait pas là où j’habitais et aussi du fait de sa petite taille et de ses malheureux et éternels 3kgs8 ! Il a accueilli mon fils en insistant pour sortir peu avant mes contractions. En rentrant, il ne m’a pas vue et est reparti. il a dû suivre mon odeur jusu’à la maternité, j’y allais souvent à pieds, c’était vraiment pas loin. Une nuit je l’ai entendu m’appeler mais j’étais sous les toits dans les plus grandes chambres et je ne pouvais pas descendre même si c’était l’été. Il est revenu après mon retour à la maison et à commencé à être malade. Il jouait les gardiens dans la chambre du bébé mais je m’occupais plus de lui comme avant. J’aimais cependant qu’il vienne sur mes genoux pendant les tétées diurnes et dans mes jambes lors des tétées nocturnes. J’ai quitté le père de mon fils aux 20 mois de ce dernier qui marchait depuis peu et essayait de faire marcher le chat en disant « abou, abou » puis j’ai emménagé chez moi, prêté mon chat à un ami qui avait maison et jardin pensant qu’il serait plus heureux. On est allés leur rendre visite puis mon chat a fait une fugue chez une voisine, je ne l’ai jamais revu, je sais juste qu’il a eu des petits, ça me rassure.
    Le chien, ce n’était pas le mien, j’en avais peur, c’était celui de ma cousine que tout le monde surnommait « nounours ». « tu verras c’est un vrai nounours, tu peux le câliner » m’a-t-elle dit. Je n’ai plus jamais eu peur des chiens après ça. C’est elle qui m’a offert mon chat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s