Les 1000 fans [Concours mamaNANA]

mamaNANA clos

Aujourd’hui je vais te parler de mamaNANA, une boutique que j’aime beaucoup, et que j’ai connue par le biais de Facebook au tout début de mon allaitement. Non seulement mamaNANA partage souvent des infos ou liens sympa sur l’allaitement, mais en plus propose des tenues trop sympas sur la boutique.

Bon, en ce qui me concerne, j’ai un micro mini problème depuis la naissance de mon fils, c’est que je ne pense plus qu’à acheter des fringues pour lui! Mais j’ai passé beaucoup de temps à flâner dessus, en me demandant si ces jolies tenues iraient à mes courbes (plus que) généreuses, et j’ai fini par commander une robe et un soutien-gorge d’allaitement!

Moi qui ne mets jamais de robe j’en suis ravie! Non seulement elle me mincit, mais en plus elle me fait une jolie poitrine! Mon fils a ainsi pu téter avant, après et même pendant son baptême, il était ravi lui aussi! (Je voulais te mettre une photo pour te montrer ,mais j’ai soit un gilet, soit un bébé dans les bras alors on ne la voit pas bien!)

Donc déjà, tu l’auras compris, mamaNANA s’adresse à tous les physiques. Et rien que ça c’est génial! Parce qu’avec mes trois bouées naturelles du ventre et mes nichons qui ont rien à envier à la taille d’un melon jaune, je t’assure que j’ai un peu de mal à trouver des trucs quand lesquels j’arrive à me glisser sans avoir à faire de l’apnée.

Ce que j’aime aussi particulièrement avec mamaNANA, c’est qu’avec toutes ces jolies tenues colorées, elles montrent à toutes les mamans que oui, on peut allaiter et être jolie, sexy même. Elles proposent des tenues pour toutes les occasions, et toutes les saisons. En ce qui me concerne j’aime tout particulièrement leurs robes et pulls d’allaitement, en fait je t’avoue que je ne savais pas que ça existait avant de connaitre cette marque. Tout ça permet aux plus pudiques de pouvoir sortir avec bébé, et d’allaiter en toute discrétion.

De plus mamaNANA te propose que des fringues de qualité, à tendance écolo le plus possible, en proposant du coton bio, du bambou, de la laine et le moins de « made in China » possible!.

Tu trouveras des articles tels que des vêtements et sous-vêtements d’allaitement, mais aussi des manteaux et écharpes de portage, et articles de puériculture. Tu sais quoi, le plus simple, c’est que tu ailles toi-même faire un tour sur la boutique.

Voici quelques uns de mes articles préférés (d’ailleurs c’est bientôt mon anniversaire, je vais peut être me faire plaisir 😉 )

Robe pull rayée laine mélangée MILKER

Robe pull rayée laine mélangée
MILKER

Nouvelle Robe Charleston couleur grossesse et allaitement POMKIN

Nouvelle Robe Charleston couleur grossesse et allaitement
POMKIN

Top Isaure

Top Isaure

Bracelet d'allaitement

Bracelet d’allaitement

Body manches courtes

Body manches courtes

Ce que mamaNANA te propose de gagner:

La tunique Kimono (ma préférée sur la boutique, çà fait un moment que je la zieute, je te dis çà comme çà hein, oh toi likeuse chérie 😉 )

Robe-tunique kimono d'allaitement superposable MOTHERS EN VOGUE

Robe-tunique kimono d’allaitement superposable

Pour jouer il faut:

– Liker la page Facebook de mamaNANA et la la mienne.

– Nous raconter en commentaire sous ce billet ton plus beau souvenir de tétée/ allaitement.

-Nous préciser dans le commentaire quel est ton pseudo Facebook avec lequel tu as liké nos pages.

Nous choisirons l’anecdote qui nous a le plus touchées.

Tu as jusqu’au 17 Octobre pour participer.

*****Ce concours est réservée à la France métropolitaine*****

Tu trouveras la liste des autres concours ici.

Publicités

49 réponses à “Les 1000 fans [Concours mamaNANA]

  1. Mon plus beau souvenir? Ma première tétée…
    Après une césarienne, mon bébé a été emmené en vitesse ailleurs, mis dans une couveuse et moi on m’a renvoyé en salle de réveil. Tout le personnel du Pôle Santé qui était présent passait me voir pour me dire que mon bébé était mignon, qu’il était beau, etc… Pas moins d’une quinzaine au moins. Et moi je n’avais plus ni mari parti avec mon fils ni bébé d’ailleurs. Je n’avais toujours pas vu cet enfant que j’ai porté jusqu’après terme et que tout le monde avait déjà vu sauf moi. Quand la sage femme est passée me voir en salle de réveil j’ai demandé à voir mon fils. Elle a été super parce qu’elle s’est arrangée pour qu’on me fasse un coin intime et m’a ramené mon tout petit dans sa couveuse. J’ai à peine osé le toucher, dès que j’avais ouvert la couveuse il avait éternué…
    Presque deux heures après avoir mis au monde mon enfant je n’avais toujours pas eu de peau à peau. Alors la sage femme (oui elle était vraiment super) a demandé à ce que je le prenne en peau à peau. Elle disait qu’avec moi et la couverture par dessus mon fils se réchaufferait bien mieux que dans la couveuse. Et c’est à cet instant que j’ai pu l’avoir contre moi. A peine posé, il s’est mis à renifler et il a « rampé » jusqu’à mon sein pour l’attrapper avidement. Moi qui avait encore du mal à bouger j’avais peur de ne pas pouvoir lui donner la tétée et finalement c’est lui qui est venu à moi ♥
    (Dao Huynh-Neto)

  2. Alors moi mon plus beau souvenir se fut a la naissance de ma puce il y a 11 mois après une césa et un hémorragie je n’ai pu voir mon bébé que 4h30 après quand on ma remonter en chambre j’étais brancher de partout 😦 les larmes aux yeux quand la puericultrice est arrivée avec ma toute petite minnie elle ma dis qu’elle ne lui avait rien donner sachant mon désir a allaiter hélas j’avais les bras des 2 coter avec des perfusions elle ma poser mon cœur sur moi et cette toute petit fille a luter mais est arriver jusqu’à mon sein qu’elle a pris je pleurais de joie , qu’elle l’ai trouver seule 🙂 et notre allaitement dur depuis 11 mois et n’est pas prêt de se finir !
    mon facebook Sandy Mesamours
    Bisous

  3. Coucou alors.moi c’est sans hésitation ce qui s’est passé sur mes 5 bébés :

    Bébé pleure, une.montée de lait arrive…. normal.

    Mais moi j’ai.trouvé FABULEUX à chaque fois la.montée de lait avant réveil de bébé !!!!

    Oui car des.que le.lait arrivait, dans la.minute mon enfant se réveillait !!!!
    Et ça c’est plus que de l’instinct, je n’arrive pas a mettre un.mot dessus sauf celui de MAGIQUE !!!!

    Candide Cetoumo. ❤

  4. Elle est superbe cette tunique, tu as bien raison 🙂

    Paradoxalement mon plus beau souvenir restera le sevrage, non pas parce que nous perdions notre lien lacté mais parce que ce même lien nous a permis de partager tellement d’autre chose.
    On dit que l’allaitement créé des liens différents, des liens privilégiés je suis bien d’accord.
    Ma fille je la sens épanouie, heureuse, je la sens en confiance, caline. Alors oui, elle aurait pu être comme ça au bib mais je n’aurai pas partagé les mêmes regards, les mêmes gestes tendres, les mêmes cascades, elle n’aurait pas trouvé le même réconfort dans les chagrins ou quand elle était malade.
    Notre allaitement c’est un lien, un souvenir, un cap que nous avons passé et qu’elle a décidé d’arrêter par elle même le jour où elle s’est sentie prête. Prête à grandir, à me lâcher le téton en attendant de me lâcher totalement la main 🙂

    Merci pour le concours !
    Steph

  5. Bonjour et merci pour ce concours !
    Bon comme meilleurs souvenirs, c’est à chaque fois la première tétée ! Mais pour mon second ce fut plus magique, après une nuit de hurlement de douleur, suite au déclenchement de mon accouchement, puis un accouchement plus que rapide sans péri car pas eu le temps, quand j’hurlais toute la nuit c’était pas assez ouvert, ensuite c’était trop tard ! Donc une fois la naissance passée, j’étais épuisée, à bout de force, mais j’avais ma crapouille dans mes bras tout contre moi et aussitôt elle a pris mon sein pour téter, c’était magique, pour le premier il n’avait pas voulu téter de suite (peut-être abruti et dans les vapes à cause de la péridurale ??? ). Là j’en ai pleuré de bonheur, car après toutes les douleurs, c’était un aboutissement magnifique !
    Bon je pense pas avoir l’anecdote la plus magique, mais je tente quand même !
    J’ai liké : Mél DequoijemeMél
    Merci et bonne soirée !
    Mél

  6. y a tellement de moments magnifiques a raconter en ce qui concerne le fait d’allaiter un enfant que c’est vraiment pas évident de choisir celui qui ns marque le plus ! y a tjr cette première fois lors de la naissance qui ns marque à jamais par ce moment d’amour unique entre mère et bébé je pense qu’aucune de ns ne peut oublier cela mais je dois choisir le moment le plus important dc ça sera celui là même si c’est très triste ! il y a quelques mois de ça j’ai du subir une aspiration suite a une grossesse arrêtée ( oeuf clair ) c’était vraiment difficile a vivre , j’étais comme anéantie , seule ds ce couloir a attendre  » mon tour » un moment si dur et si inhumain aussi , une fois l’intervention finie une fois de retour ds ma chambre j’en pouvais plus je ne pensais jamais pouvoir ressourir à nouveau , j’avais si mal au coeur et puis en rentrant chez moi ce soir là mes trésors sont venu tété , ils me regardaient avec tellement d’amour ds les yeux , tout en se tenant la main sur mon ventre comme ils le font souvent , ce moment là était si magique , si réconfortant pr moi , cet allaitement de jumeaux qui dure encore aujourd’hui a 37 mois passés m’a sauvé de la déprime , m’a tellement aider à avancer après cette terrible épreuve ! aujourd’hui j’ai eu la force de retenter d’avoir un autre enfant , aujourd’hui je porte à novueau la vie en moi grace a eux , mes petits trésors qui me font tjr avancer qui me font combattre mes peines et aller de l’avant , aujourd’hui j’attend un nouveau bébé tout en allaitant mes jumeaux qui me regardent avec ce regard magique qui guerri toutes mes peurs

    ( pseudo facebook clem mo )
    soit dit en passant merci à cette page bourré d’info et d’humour et merci à cette marque de vetement d allaitement que je ne connaissais pas de ns rendre femme en restant pratique pr nos trésors 🙂

  7. Marylene LE GUEU

    Certaines le savent, Ma petite Chloé à des soucis de santé qui tont que régulièrement on doit faire des anesthésies générales et des séjours de 3 jours sur Necker à Paris.
    Les moments de tétés chouettes sont nombreux quand on allaite sur le long terme. >Je n’avais pas prévu un allaitement longue durée mais j’avoue comment arriver à se réveiller un matin et dire à son boutdchou  » bein non aujourd’hui le tétou c’est finis ! » j’y suis pas arrivée et chloé à aujourd’hui 14 mois ‘(je sais ça devient incestueux !lol ), j’avoue qu’avec les nuits merdiques à me réveiller toutes les 2 heures c’est pas facile et ça m’aurait pas dérangé que ça s’arrête mais je prends sur moi.
    En effet je suis contente de dire quand on m’annonce le temps du jeûn et ke je dis Chloé allaite et que ça en réduis son temps alors là je suis contente…
    et quand on m’appel pour rejoindre ma fille en salle de réveil qu’elle pleure parce qu’elle est déboussolée et qu’on m’autorise à allaiter là je suis ravie , de voir ma fille malgré les fils, sa coque sur son oeil etc que je vois calée contre moi et s’endormir paisiblement au sein nourricier voilà des moments qui m’émeut et me donne du courage à continuer malgré tout et contre tout..
    A mon bébé qui en encaisse plus que moi et que j’essaye d’accompagner du mieux que je peux.

    une maman qui revient de Paris aujourd’hui même.

  8. Ho là là!!! Comment choisir un seul instant dans 15 mois et 1jour d’allaitement? Je suis moi même étonnée d’allaiter encore ma derniere aujourd’hui, surtout après 2 échecs … Jusqu’au moment ou j’ai accouché je ne savais pas si j’allais de nouveau tenter cette expérience, trop peur de ne pas y arriver, trop peur d’avoir mal.. Mais non… Tout s’est fait naturellement, sans douleurs, sans problemes, des tétées de reves… Choisir un instant? Non je ne peux pas car chaque tétée est pour moi un souvenir à ne jamais oublié, je ne sais pas de quoi sera fait demain, moi qui disais que j’arreterai à 6mois non je n’ai pas pu, cette émotion, cette tendresse, cette complicité surtout qu’à fait cet allaitement est un bonheur de tous les jours que je vis à 200% puisque le jour ou arrivera la derniere tétée, je pleurerai car je n’aurai pas ses instants là rien qu’à nous, je ne donnerai plus jamais le sein à un bébé, alors non chaque instant est un souvenir, chaque tétée peut être la derniere, celle que je redoute mais non je ne veux pas y penser, penser que ma puce ne tétera plus, penser qu’elle s’endormira autrement le soir que calée contre moi, sa bouche pleine de lait, sa main caressant mon sein, mon doigt… ses yeux qui rencontrent les miens, là il n’y a plus rien d’autre autour de nous, nous sommes dans notre bulle, cette bulle je veux que jamais elle ne s’éclate pour que nous deux on vive ce moment ses instants à fond et pour toujours
    J’aime donc vos pages avec mon propre nom Perrot Sabrina

  9. Pas encore d’allaitement pour moi mais je m’y prépare déjà (massages, huiles…). D’ailleurs demain je vais à un atelier allaitement proposé par ma maternité.
    D’ici 1mois 1/2 je pourrai partager ce moment privilégié avec ma louloute. J’ai hâte de découvrir cela. Surtout en lisant vos commentaires.
    Mon pseudo sur facebook : Rocaline Bidiben

  10. Coucou, et juste waouh, mais comme elle est beeeeeelle !!!
    Merci à toi Callie et à mamaNANA !!
    Je like les 2 pages (pseudo FB Amandine LECLERC)

    Alors pour moi mon souvenir de plus belle tétée ne concerne pas mon allaitement en cours mais le précédent, celui de mon grand garçon qui va avoir 6 ans !

    Je suis sortie de la maternité un peu déçue car je tenais à un allaitement exclusif mais malgré moi, en néonat mon tout petit a eu des biberons de LA… Bref je rentre donc avec la ferme intention de me séparer petit à petit de ses bib !

    Force d’acharnement, de tétées encore et encore, lovés l’un contre l’autre, ses yeux plongés dans les miens, les miens perdus dans les siens, de tête à tête avec le tire lait en rentrant du boulot, et on y est arrivé, le bon lait de maman uniquement !!

    Et cette merveilleuse tétée, celle qui restera à jamais gravée dans ma mémoire, c’est la toute première que je n’ai pas du compléter d’un bib, le lait coulait encore et encore, tellement qu’il faisait des pauses, du lait plein la bouche, du lait qui ruisselait le long de sa petite joue, du lait encore et encore, rien que de l’écrire j’en ai les larmes aux yeux, non en fait je pleure ! Que d’émotions malgré les 5 ans et quelques mois qui sont passés depuis. Un nouvel allaitement a démarré à partir de CETTE tétée, LA tétée. Et même si je ne l’ai allaité que 8 mois, il me dit encore souvent maintenant, en voyant sa petite sœur téter « moi aussi hein maman quand j’étais bébé je buvais le lait de tes nénés », et quand je le regarde lorsqu’il me dit ça j’ai l’impression de replonger dans ses yeux pile poil au moment de cette tétée ❤ !

    Voilà ma petite histoire de tétées 🙂

    Bonne chance à toutes, et encore une fois :bave: devant la tunique !

  11. Mon fils a 4 jours, enfin avec moi dans la chambre. Mise au sein avec l’aide d’une puéricultrice, en ballon de rugby. Tétée goulue et bruyante se satisfaction. Je suis heureuse, mon fils est réveillé, me regarde pour la première fois depuis sa naissance les yeux grands ouverts, premier instant d’un « vrai » partage entre nous. La sage-femme me dit que ce sont pour elle les plus beaux moments d’allaitement 😉

    Mon fils a 5 mois, tétée du soir. Le REF arrive, mon fils lâche le sein, ça gicle sur sa tête, je cherche mon tétra mais trop tard! il est couvert de lait! Là il regarde ma tête catastrophé et éclate de rire (un de ces éclats de rire qui fait naître les fées), et presque aussitôt attrape mon sein avec ses petites mains potelés et se remet à boire goulûment avec une satisfaction inégalée. Un instant magique ❤

    Mon fils a 9 mois, pic de croissance, en vacances dans le sud de la France. Je prend ma douche avec mon fils. Après notre toilette, mon homme l'emballe dans la serviette et l’emmène dans notre chambre pour l'habiller. Je fais de même et je les suis. Je m'assois sur le lit pour aider mon mari à mettre la couche à notre fils gigoteur et là il se met debout, tire sur ma serviette et dans une position des plus acrobatiques je jette sur mon sein qui coulait tout seul. Je le laisse téter. Il s'arrête, tire sur ma serviette, regarde mon autre sein qui coule également, semble soupeser les deux du regard et se jette dessus pour téter avidement. Mon homme n'e revenait pas 😉

    Ce soir mon fils a 11 mois, il s'est blotti contre mon cœur, a pris son doudou et a mis ses petites mains sur ma poitrine. Il tète paisiblement bercé par mes balancements. Je chantonne. Il lâche mon sein, me sourit et reprend sa tétée. Tout doucement je lui caresse la tête et doucement ses yeux se ferment. Il s'endormira comme cela, dans mes bras, au sein, apaisé, loin de toute la folie humaine…

  12. Ho j’adore cette marque !

    Ma plus belle tétée ? Celle quand on a enfin débranchée ma fille pour que je puisse la prendre 4j après sa grave opération qui a failli me l’enlever. La plus belle tétée câlin de toute ma vie.
    Mon pseudo : Severine marin.
    Merci a vous 2 !

  13. Bonsoir,

    Merci pour ce superbe concours! Cette tunique et cette boutique sont magnifiques!

    Mon plus beau souvenir d’allaitement c’est la toute première tétée avec mon Girafon. Après 28 longues heures de travail, un bel accouchement malgré tout, malgré la fatigue et le coup de pouce de la ventouse… J’ai accueilli mon bébé en pensant immédiatement « mon dieu mais c’est son père tout craché! »!!
    Après avoir été habillé, on l’a posé tout contre moi.. il a trouvé le sein tout seul! C’était tellement d’émotions soudain! Un bébé, mon fils, la chair de ma chair… contre moi à téter.
    J’étais épuisée, j’avais mal partout, je n’osais pas bouger…. mais je n’aurais pour rien au monde voulu que ce moment s’arrête. Une belle et longue tétée avec mon bébé assoupi et moi émerveillée devant ce tout petit être…
    Je garde un souvenir très ému de ce moment!

    Bonne soirée! Et merci encore!

  14. Génial ce concours ! Merci 😉
    Alors souvenir de tétée…J’en ai des tas (normal avec 1 grand allaité 20 mois et un mini de 14 mois encore en cours et pas prêt de s’arrêter je pense ^^).
    Je pense que la tétée souvenir la plus marquante pour moi aura été la tétée d’accueil de mon mini.
    Après un accouchement difficile pour mon aîné que j’ai failli perdre et qui n’a malheureusement pas eu la chance de connaître le peau à peau et encore moins la tétée de bienvenue puisqu’envoyé très très vite en néonat après avoir été réanimé, j’avais besoin d’une expérience plus heureuse pour mon 2ème bibou.
    Accouchement sans péri, très bien passé et qui me laisse un merveilleux souvenir car cette fois, oui cette fois, j’ai eu mon bébé contre mon coeur, et il a pu prendre mon sein et goûter le nectar tout chaud pour se rassurer, reprendre « contact » avec moi (bah oui quoi, passer 9 mois dans le bidon et maman et d’un coup se retrouver en dehors, il y a de quoi perdre tous ses repères).

    Sur FB, je suis Morgane Kubàny 😉

  15. Bonsoir

    Merci pour ce concours.
    Je like les 2 pages depuis un moment 😉

    Mon plus « beau » souvenir d’allaitement, ca reste l’allaitement de mon petit bonhomme en entier, mon plus beau souvenir restera ces tétées partout, par tout temps, par toutes heures, en tous lieux.
    Mon plus beau souvenir ca restera l’image de le voir endormi au sein pendant une année avec souvent la bouche entre ouverte et la goutte de lait qui perle …
    Ces magnifiques souvenirs et émotions finis trop vite au bout d’un an de bonheur à cause d’une grève de tetées … cette émotion qui me sert toujours la gorge à y penser plus d’un an après …

    D’autres moments calins ont remplacés l’allaitement depuis, mais ien n’a jamais été aussi fort et agréable que ces moments à deux, partagés au clair de lune comme sous les rayons du soleil.

    Bonne soirée 🙂
    Marie

  16. Mon plus beau souvenir d’allaitement.

    Allaiter est une des choses dont je suis le plus fière dans ma vie.
    J’ai découvert l’allaitement lorsque j’étais bébé sage-femme, il y a « bip » ans. Je n’imaginais pas avant ce moment là que les doudounes étaient prévues pour autre choses que pour que les hommes jouent. J’avais vu avant des animaux téter, mais jamais d’humains, j’étais complètement ignorante en l’espèce.
    Alors je me suis dit que j’allaiterais mes bébés. Mais pas trop longtemps, parce que ça pourrais les rendre pervers ou dépendants ( je n’étais pas formée, ni informée suffisement).
    Quelques années après, une collègue ma ouvert les yeux sur l’allaitement « prolongé » qui est en réalité la norme pour l’être humain.

    Quand ma fille est née, je l’ai allaitée, évidement.
    Ça n’a pas été simple au début. Quatre kilos de bébés, ça tête goulûment, avidement. Elle se jetais sur mon sein comme la misère sur le monde, aspirant chaque goutte de colostrum. Je grimaçais parfois de douleur, elle grimaçais de faim.

    Mais c’est là qu’arrive mon plus beau souvenir. Pas la première tétée, il y en a eu des dizaines avant. Lorsque j’ai eu THE montée de lait.
    A cause de la douleur de la césarienne, de la fatigue de l’hémorragie, le lait n’est arrivé qu’au cinquième jour. Mais grâce à la vigueur de ma fille, à ma ténacité et aux encouragements du pédiatre, la montée de lait est arrivée.
    Je me souviendrais toujours de son air surpris et enfin apaisé. De sa tête de lactolique, enfin repue après ces jours de disette.
    Son estomac plein, plein de lait, plein de Mon lait.
    Cette tétée magique a été suivie de centaines d’autres, pendant deux années. Alix a aujourd’hui cinq ans. Sa petite sœur a pris le relai il y a 16 mois. Pour mon plus grand bonheur. Un bonheur chaque jour renouvelé.
    Un bonheur si simple et si doux.

    Merci d’avoir lu mon pavé!!
    Bises

    Stéphanie Rondier-Guillaume

  17. Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (cri d’hystérie devant cette magnifique tunique)! J’adore cette boutique, j’ai toujours bavé devant pas mal d’articles…
    Bref, dur dur de trouver le meilleur souvenir de tétée. Elles sont toutes différentes, et toutes magiques… Et il y en a eu… 38 mois d’allaitement pour n°1, 18 mois pour le moment pour n°2, et ce n’est pas fini…
    Les 1ères tétées, quelques minutes après l’accouchement resteront gravées dans ma mémoire… Il y a aussi des tétées merveilleuses, ce sont celles de 18h, les jours où je bosse… Je vais rechercher ma mini (déposée 10h plus tôt 😦 )… elle entend la sonnette… je l’entends crier « maman » et sauter partout. J’arrive, elle me saute dans les bras en me disant « Bonjour maman! Tétée d’amour! Tétée d’amour! » Et elle tète pendant de longues minutes, en déglutissant bruyamment et en ne me lâchant pas une seule seconde du regard… Du bonheur… Ma grande faisant exactement la même chose!
    Merci beaucoup pour ce concours Callie! Et merci à MamaNANA pour cette participation!!!!!
    (Pages likées sous le pseudo Mélanie Grandvalet Mazoyer)

  18. merci pour ce concours, cette tunique est tout simplement superbe, j’en rêve!! mon plus beau souvenir de tétée, c’est tout simplement l’échange de regards qu’il y avait pendant ces moments là, sa façon de me regarder si unique, si particulière, la plénitude de ces moments là, la sensation de bonheur infini qui nous submerge, ce trop plein d’amour et de tendresse est juste indescriptible…ces moments merveilleux sont terminés depuis mi-août, l’émotion remonte à chaque fois que j’y repense car bébé(13 mois) s’est sevrée plus facilement que maman!!!j’attends avec hâte n°2, en espérant cette fois aller jusqu’au sevrage naturel…

    ( les 2 pages sont likées : coline schelle krattinger)

  19. Pingback: Les 1000 Fans [liste des concours] | Calico Mom·

  20. Bonjour !
    Super concours !
    Comment trouver un moment que l’allaitement en lui meme est un super souvenir. J’ai pas pu allaiter mes 2 premiers, je l’ai vécu comme un echec. Chouquette ma petite troiz m’a réconcilié avec l’allaitement, après un parcours du combattant j’ai réussi a l’allaiter ça fait 9 mois et pas prête d’arrêter ❤
    Un de mes moments magiques de notre histoire d'allaitement, c’était soir quand ma chouquette avait 6 mois, papa essaye de l'endormir sur notre lit le temps que je couche les deux grands, je le rejoins, m'allonge au pied du lit commence a enlever mon haut pour la tétée d'endormissement, Chouquette me voit, écarquille ses grands yeux tout ronds et traverse le lit a 4 pattes (son premier 4 pattes) pour venir poser sa tête entre mes deux seins, attraper son préféré avec la main et le tortiller pour le téter toujours tête posée sur moi, 1 min après elle dormait en tétant ❤
    Et aussi la fierté quand je dis que Chouquette est allaité *_*

    MamaNana c'est super ce que vous faites, j'adore, surtout la robe pull la petite touche de fushia top !
    Bonne soirée a toutes biberonnantes et allaitantes 🙂

  21. Coucou je participe avec plaisir.
    J’ai allaité mon loulou et ça n’a été que du bonheur, ça a duré 13 mois et ensuite j’étais nostalgique, ces petits moments tous les 2 m’ont manqué.
    Je me souviens d’une tétée particulière.
    J’avais rejoint 4 mamans allaitantes pour passer la journée ensemble.
    Ne trouvant pas d’endroit pour nous poser, on s’est toutes assises à l’arrière des coffres de voiture et ça a été une tétée rigolote hihi.
    Les gens nous regardaient quand ils passaient mais ça n’a pas empêché les bébés de se régaler!

    Bisous.
    Cette tunique est magnifique, merci, elle pourrait me servir pour bébé3.
    Sandra

  22. Ah bon sang si seulement j’avais découvert cette marque pendant que j’allaitais!!! Toutes mes fringues d’allaitement étaient trop moches!!! Ici c’est sublime!
    Mon plus beau souvenir d’allaitement c’est quand Léonard a pris tout seul le sein. On m’a collé au début de l’allaitement des bouts de seins en silicones, et pendant 3 mois il ne voulait pas téter sans.
    Un jour j’ai dénudé mon sein et il était dans mes bras, je ne me suis pas pressée pour chercher le bout de sein et il l’a attrapé tout seul et ça a duré jusqu’à la fin de l’allaitement ! J’étais tellement contente, c’était tellement plus doux!!!

    Sur facebook je suis MJ Katze!

  23. Bonjour et merci à toi pour ce concours
    Quand ma fille jouait avec mes colliers et me caresser la joue ou le cou, parfois elle s »arrêtait pour un sourire 🙂
    J’ai partagé ce concours pour les copines voici mon lien :

    J’ai liké les pages sur facebook mon speudo est « Zaza Doudou’Dif »
    Je tente ma chance avec plaisir.
    A bientôt j’espère
    Isabelle DIF
    Mon mail : isa.va@hotmail.fr

  24. Cette tunique est magnifique!
    J’aime les deux pages sur fb : Aude Lécuyer
    J’ai toujours voulu allaiter, je ne m’étais même pas posé la question, je trouvais ça normal… Mais il y a quelques années, parce que mes seins trop gros, trop lourds, me gênaient, j’ai eu une réduction mammaire. Et pour ma première fille, avant même ses 1 mois, elle a commencé à perdre du poids, à hurler sans cesse… On est passés en urgence au biberon, et je suis restée triste de n’avoir pas pu aller jusqu’au bout de notre lien… Pour la deuxième, je connaissais les risques, alors j’ai voulu aller en douceur le plus loin possible, je l’ai allaitée non stop pendant deux mois… Puis on a observé que son poids commençait à stagner, et j’ai vu que j’arrivais au bout de mes possibilités de lui apporter du lait… Alors on est passées au mixte, doucement, on a dit adieu au sein… Et même si je suis restée attristée de n’avoir pas pu aller jusqu’au bout de ce que j’aurais voulu, je suis heureuse d’avoir pu réparer un peu l’échec de mon premier allaitement… et je sais que la prochaine fois ça se passera encore mieux…

  25. Superbe initiative que ce joli concours!! En plus avec une de mes boutiques fétiches puisque j’enchaine depuis plus de 8 ans grossesses et allaitements! Mon plus beau souvenir d’allaitement? je ne sais même pas lequel choisir, chaque tétée est unique, un moment de partage intense et de tendresse énorme! Mais puisqu’il faut n’en choisir qu’un je raconterai la première tétée en duo de mes 2 petits bouts qui vont avoir bientôt 6 mois (mes numéros 4 et 5). J’étais à la maternité et m’étais équipée d’un super coussin d’allaitement (oui le fameux qu’on ne trouve quasi pas en France et qui est pourtant le sauveur du dos des mamans allaitantes!). J’avais demandé un coup de main à la puéricultrice qui était là pour installer mes deux boubous pour un essai de tétée en synchro. Elle me regardait, sceptique, « brancher » d’abord ma puce qui avait des facilités à téter puis prendre un peu plus de temps pour arriver à ce que mon petit Loustic prenne également comme il fallait. Une fois tout mon petit monde en position et bien lancé, elle nous a laissés. Lorsqu’elle est revenue une petite demie-heure plus tard, elle m’a dit avoir été très émue. En effet mes petits s’étaient naturellement rapprochés l’un de l’autre, tête contre tête et tétaient en se tenant par la main. Ils n’avaient alors que deux jours. L’allaitement avait su recréer cette « fusion » et cette vie côte à côte qu’ils avaient eu les 8 mois précédents. C’était simplement magnifique à voir. Notre allaitement continue encore aujourd’hui et le petit moment de magie a lieu à chaque fois…

    Voilà pour mon petit récit, j’aime les pages (Cyriane Fouquet-Henri sur FB). Merci encore!

  26. Au cours des 33 mois d’allaitement de mon ainée Harmony, j’ai eu le droit à toutes sortes de tétées : des calines, des acrobatiques, des guérisseuses de bobos en tous genre… Mais celle qui m’a le plus émue, c’est en cette fin de journée de septembre 2012… Je venais de découvrir que j’étais enceinte… Un nouveau bébé habitait dans mon ventre et ma grande fille, qui m’avait tout appris de l’allaitement, allait devenir grande soeur… Plein d’émotions se bousculaient dans ma tête tandis que mon Harmony chérie tétait en rêvant à ce futur bébé qui allat entrer dans notre vie…
    J’ai liké les pages et partagé le concours ;
    https://www.facebook.com/allison.majeranowski

  27. Mon plus beau souvenir (si on peut appeler ça un souvenir, car j’allaite encore mon fiston de 5 mois), c’est la tétée du matin.
    Tous les matins, papa est parti travailler, moi je me lève, je déjeune, me prépare, mais avant la dernière étape de l’habillage, je vais réveiller tout doucement mon petit ange, pour lui donner la tétée. On s’allonge dans mon grand lit, je remonte la couette sur nous, il attrape le sein, la montée de lait arrive, et c’est parti, pour 20mn de tendresse absolue. On est tous les 2 l’un contre l’autre, peau à peau, ses petits pieds chatouillent mes cuisses, sa petite main caresse mon sein, moi je caresse sa joue toute douce, et lui fais des petits bisous sur le front. Rien que lui et moi. Mon carburant pour la journée. Un pur moment de bonheur.

  28. Bonjour,
    Et merci pour ce concours!
    Ma plus belle tétée?
    Mon fils est né fin mai et nous avions décidé de profiter de vacances hors périodes scolaires. Nous sommes partis à ses 1 mois en Bretagne. Je dormais très peu parce qu’un bébé, même s’il dort, fait énormement de petits bruits (succions, respirtions fortes, etc) et je me réveillais tout le temps. Mon mari voulait qu’on se balade la journée. Les repas à la crèperie du coin duraient des heures (Bb mange, maman mange froid, …).
    Mais lors d’une balade, j’ai nourri mon fils assise dans l’herbe, face à l’immensité de la mer. C’était beau et reposant. Un très beau/bon souvenir!
    La prochaine fois, je recommence couchée!!! Avec une belle tunique?
    Sur facebook, je suis Claire Allory-Mazeau et la photo de ce moment est dans mes photos de profil…
    Merci encore
    Et bonne chance à toutes!

  29. Dificile de dire quel est mon plus beau souvenir, il y a tant depuis ces 27 mois de tétés.
    Disons plustôt qu’il y a eu les tétés découvertes, les tétés tiraillement (des premiers jours), les tétés montés de lait, les tétés de nuiTs, les tétés de tout les jours, les tétés en balades, les tétés du matin avant de partir au boulot, les tétés du retour au parc pour retrouver maman, celles rien qu’a deux sous la couette, les tétés complices avec papa à nos cotés, les tétés à tables en familles ou entre amis, les tétés réconforts aprés une petite chutes, et la première après une absence de 4 jours « Maman LOLO » a prenne le pied à la porte…. toutes celles que j’ai oublié… et la tété que je vais donner en rentrant ce soir en penssant bien à la graine qui pousse en moi…. finalement que je n’ai jamais compté mais mon plus beau souvenir c’est le jour je me suis dis que j’irais jusqu’ou elle me guidera…
    MERCI

  30. Mon plus Beaux souvenirs c’est quand mon fils est Eliott prématuré de 33 semaines a pris pour la première fois le sein et à tété correctement Grace a des séance de logopédie … Il a fallu 3 semaines et c’est un tire lait qui a fait office de bébé durant tout se temps ! Je l’ai allaité 13 mois ! Je t’aime mon fils … Aujourd’hui âge de 7 ans !

  31. Bonjour,
    Je découvre votre blog grâce à mamaNANA. J’ai liké votre page sous le nom Nastassia Wichegrod.
    Mon plus beau souvenir d’allaitement est paradoxalement le plus dur.
    Le 19 mai 2012, P’tit Minus a 12 mois et demi. J’ai repris le boulot depuis le mois de septembre. Je tire mon lait dans mon bureau pour fournir la nourrice, et quand je suis là c’est open bar.
    Mais ce soir là, P’tit Minus refusera de téter. Il se tordra dans tous les sens, deviendra violet à force de hurler. Il ne tètera pas, et je pleurerai, impuissante.
    Quand il se réveillera dans la nuit, je le mettrai au sein, qu’il tètera gouluement. Quel soulagement cette tétée. Non, mon fils ne me rejette pas, « l’accident » d’hier soir ne veut rien dire. Je le remets rassasié dans son lit, je me remets rassurée dans le mien, sans savoir que cette tétée sera en fait la dernière.
    S’en est suivi une grève beaucoup trop lonhue. J’ai tenu 2 semaines. 2 semaines à espérer, tirer encore plus de lait pour compenser. Puis la fatigue a gagner. Je n’ai plus tiré mon lait, je lui ai donné du lait de vache, que l’ingrat a bu tout aussi gouluement.
    Et j’ai continué à acheter des robes d’allaitement (moi tarée?)
    Le robe Kimono, je l’ai, je l’adore. Et je l’offrirais bien à une copine qui allaite son tout petit.
    Merci à vous et à Ségolène pour ce chouette concours

  32. pseudo facebook: Missblabla Deschamps

    mon plus beau souvenir de tétée a été la première, après un travail et un accouchement éprouvant.
    Au bout de 16 heures de travail, une péridurale mal placée (un côté anesthésié et pas l’autre), des contractions irradiants tout le dos et une douleur intense, il a été décidé de pratiquer une césarienne en urgence pour le bien du bébé qui fatiguait.
    J’étais frustrée de ne pas pouvoir aller jusqu’au bout et d’accoucher par voie basse: je me sentais nulle, incapable.

    Lorsqu’on a libéré mon bébé, celui-ci se présentait la tête en l’air et il avait le cordon en bretelle impossible pour lui de sortir tout seul!
    On me l’a montré et tout de suite emmené pour pratiqué les premiers soins et faire le peau à peau avec le papa.
    Je n’avais pas l’impression d’avoir accouché et je me suis retrouvée toute seule pendant 1h30 dans la salle de réveil en hypothermie.
    Mes dents s’entre choquaient toutes seules, sans que je ne puisse rien faire, j’étais à moitié à poil dans un lieu froid et asseptisé.

    De retour dans ma chambre, à 3 heures du matin,j’ai vu la neige tomber par la fenêtre: un 4 avril!
    Et là, le papa m’a amenée mon fils, si beau, si petit!
    Je l’ai mis maladroitemeent au sein et ce fut magique.
    J’ai senti, touché, humé ce petit corps et cette petite tête en train de téter. Il était si petit, si fragile, si beau.
    C’était mon enfant et j’étais, je suis maman.
    Je sentais la succion, des picotements dans le sein, la chaleur et l’odeur de ce corps.Il me regardait, l’air apaisé. Il était là où il devait être, dans mes bras et contre mon sein.
    Nous étions tous les deux en communion, en bonne santé, nous nourrissant l’un de l’autre…

    C’est à ce moment l que j’ai pris conscience que ça y est, j’avais accouché, que j’étais maman, que j’avais un fils, MON fils et que ma vie ne serait jamais plus la même! Toutes les difficultés de l’accouchement, toutes mes frustrations se sont envolées!

    Ce fut notre première rencontre, notre premier instant rien qu’à nous.
    Il s’est ensuite endormi sur moi et toute la « nuit » je l’ai regardé, n’osant bouger avec le jour qui se levait…

    Depuis, chaque tétée me rappelle ce moment magique, fabuleux.

  33. Coucou,

    Alors moi j’ai toujours allaité partout à la demande mon fils. Ca m’a parois valu de beaux échanges, parfois des réflexions négatives. Il y en a pour qui ça n’a jamais été le cas : les enfants. Beaucoup m’ont regardée, certains se sont sont approchés, quelques uns m’ont questionnée, avec curiosité et innocence.
    Il y avait chez ma nounou un enfant que mon allaitement a toujours interpellé. Quand mon fils était petit, il s »approchait avec un sourire de contentement, heureux de voir le petit repus, sachant qu’il avait lui même été allaité petit.

    Les mois passant, il s’étonnait à chaque tétée qu’il tète encore, je lui répondait que oui avec le sourire.

    Une fin de journée, je récupère mon fils de 20 mois au parc, la nounou est là avec un groupe d’enfants. Ils s’approchent. Le petit curieux de 5 ans environ me questionne encore :
    « Alors il boit toujours pas de biberon? 
    – Ben si , d’eau. 
    – Ouais mais du lait ?
    – Ben si, là. »
    Sourire de l’enfant. Voilà il avait compris 🙂

    Merci à toi et mamaNANA pour ce concours ! 🙂 (Nas Plasz)

  34. Mon plus beau souvenir de téte … Pour ma 4ème fille née le 29 Août dernier. Pourquoi mon plus beau souvenir ??? Grossesse très difficile avec beaucoup de risques et complications. Accouchement par césarienne et prématurément à 7mois de grossesse à peine. Du coup je n’ai pu prendre ma fille dans les bras que 4 jours après sa naissance. Elel était encore toute branchée de partout et les médecins m’avaient dit qu’elle était pas très bien et que le risque était grand qu’elle ne passe pas la nuit car malgré la sonde elle ne s’alimentait pas correctement . J’ai donc pu la prendre enfin dans mes bras et là au miracle elle a cherché d’elle meme le sein et a tété pas longtemps mais a tété … pour moi un vrai bonheur et pour elle ca lui a donné les forces pour se battre et 3 heures après elle redemandait le sein !! Grâce à cela elle a pu au fur et a mesure reprendre des forces pour sortir enfin de l’hopital … Cette première tétée de ma 4ème fille m’a permis de faire partir tous les mauvais souvenirs de la grossesse qui a été angoissante et stressante. Aujourd’hui ma fille va mieux il faut surveiller son poids car elle est une petite crevette et que sa prématurité fait qu’ele est plus fragile mais nous sommes rentrées à la maison et nous formons une superbe famille tous les 6

  35. Encore peu de souvenirs. C’est mon premier allaitement et mon premier enfant, il n’a que 3 mois pour le moment.
    Mon plus beau souvenir pour le moment reste la tétée de ce dimanche.
    On ne fait plus de cododo depuis une semaine et c’était notre premier week end sans lui dans le lit. Quand il s’est réveillé a 6 h, j’ai courir le chercher pour le ramener dans notre lit. Je l’ai mis entre nous. Il a pu téter couché entre son papa et moi. Un vrai bonheur de sentir son souffle, ses petites mains qui me caressent, ses petits pieds qui pédalent. Il s’est rendormi. Apaisé comme toujours. Il aime ces seins qui le nourrit, le console, l’endort. On compte en profiter encore longtemps longtemps.

    Mon pseudo sur FB est le même que celui de ce commentaire 🙂

  36. Ma plus belle tétée ?

    Cette tétée que je n’oublierai jamais ?!
    C’est sans aucun doute possible, celle que j’ai donné à Lou à 40sa, il y a tout pile 3 ans le 10/10/2010. Le jour de la naissance de son petit frère, j’avais des contractions depuis de nombreuses heures déjà, pour m’apaiser j’étais allée prendre un bain dans la pénombre. Lou, 3 ans et 9 mois, m’avait rejoint sur la pointe des pieds avant de se glisser dans l’eau tout contre moi.

    Sa petite main sur mon ventre rond et dur m’avait apporté du réconfort, mon nez sur ses cheveux encore plus, mais ce qui m’a complétement emporté, c’est cette tétée que nous avons partagé. Ce moment si particulier ou je savais que bientôt, nous serions 4. Je savais que c’était notre dernière tétée, la dernière de notre histoire lactée à toutes les deux. Après, il faudrait partager avec son petit frère. Après tout aurait changé ! C’était très intense, la douleur sourde de la contraction se melait à la douceur de sa petite bouche chaude sur mon sein …

    Cette tétée là restera dans mon coeur parce qu’en plus de cette symbolique qu’elle portait, à chaque contraction, Lou tetait plus doucement comme pour se faire toute petite et surtout , surtout elle avait cette manière de me regarder qui me disait « ne t’inquiètes pas, je suis là, maman ». Ce regard bienveillant que j’essayais de lui porter depuis presque 4 ans, j’avais l’impression de le voir venir d’elle cette fois ci. Et avec cette sensation de chaleur, de bien être, d’amour, je sais que ce jour là, c’est elle qui m’a apaisé en tetant !

    Oui, cette tétée là m’a définitivement apporté le courage de donner la vie une seconde fois ! Et à peine quelques heures plus tard, Paul naissait. Demain, mon « bébé » aura 3 ans … Et il aime autant téter que sa sœur quand elle avait son âge 😉 J’espère bien que dans quelques mois, il tetera lui aussi la main sur son petit frère ou sa petite sœur !

    « J’aime » les deux pages depuis bien avant le concours.
    J’aimerai cependant ne pas mettre mon nom/prénom dans ce commentaire :-S Je vais donc rajouter hibouchouette dans mon profil facebook 😉

  37. Bonsoir,
    Je participe et suis les pages sous Julie L-a.
    Alors la tétée que j’ai préféré c’est en été, dans mon hamac, ma petite puce au sein, bien nichée contre moi et notre chienne mini-format contre nous 2! Mais, parce qu’il y a un mais, j’adore allaité mon petit garçon à l’heure actuelle car sa soeur a très bien compris le fonctionnement et j’adore par dessus tout qu’elle relève mon T-shirt parce « Gaspard il a faim maman » et qu’elle vienne se lover contre moi après pour voir son frère s’il tète bien (on ne sait jamais que je ne contrôle pas bien la situation) et toujours la chienne mini-format à nos côté à tous. Et ce qui est rigolo c’est que ma puce ai plutôt dégoutée par l’allaitement, quand j’ai accouché et qu’elle a vu que je donnais le sein (alors qu’elle a été allaitée longtemps), elle a fait style c’est dégoutant pour elle mais pour son frère, c’est le meilleur, c’est très bizarre et très mignon! Pour l’instant, cela fait 4 mois qu’on vit plein de petits moments magiques en grand calme avec un loulou au sein, une qui guète (ma fille) et une qui couve (ma chienne), plus besoin de faire de yoga presque 🙂
    merci à vous en tout cas et bonne soirée,
    Je croise les doigts d’ici là hihi

  38. Comme beaucoup d’entre vous, et comme pour mes 3 enfants, mon plus beau souvenir de tétée, c’est cet instant magique où l’on met son bébé au sein pour la toute première fois… Cet instant si fragile, tout plein d’émotion… L’instant où après tant d’attente et tant d’effort, on a enfin le temps de regarder son bébé, de voir sa toute petite bouche téter, de voir ses petits s’ouvrir, se fermer… J’aime cette sensation d’être enfin réunis et savoir que ce qu’on commence alors va durer longtemps !!!
    Mon petit dernier de 10 mois est en train de téter à l’instant même où je vous écris, et je ne cesse e le regarder, avec autant d’émotion que la toute première fois où il a posé ses toutes petites lèvres sur mon sein ❤

  39. Mon plus beau souvenir!! Heu très dur! Avec 3 allaitements j’en ai des bon souvenir! Mais c’est vrai que je crois que c’est aussi une première tété! Celle de mon petit dernier. J’ai été déclenché à 9h du mat pour finir en césarienne a 16 h30( bébé descendait pas). Il a de suite été amener en réanimation et en soin néonat pour une détresse respiratoire ! Bref pas de bébé le soir! Pas de bébé la première nuit! L’enfer! A 10 h le lendemain la sage femme me la amener dans la chambre avec tout ses fils branchés!Je l’ai direct mis au sein il s’est lover contre moi et c’est endormir accroché à mon sein. J’en pleurait tellement j’étais contente de l’avoir contre moi! Tellement j’avais eu peur! Tellement il m’avait manquer! J’ai fermer mes yeux à mon tour et nous somme rester comme ça! ( jusqu’à ce qu’on vienne me le reprendre) j’avais tellement peur qu’il tête pas vu que la première tété était très tardive. Mais j’ai savourer a fond ce moment! C’est tellement bon!
    Bonne tété a toutes!!
    Merci pour le concour!

  40. Quand mon fils avait 8 mois il a du se faire opérer d’une éventration diaphragmatique.. Le jour de l’opération, j’avais « ordre » de ne plus lui donner le sein après 4h du matin. Il s’est fait opéré aux alentours de 8h et nous n’avons pas pu le voir avant le soir 18h.. La journée la plus longue de notre vie!!! On ne nous avait pas dit qu’à la suite de l’opération il serait alimenté par sonde.. Moi qui pensait lui donner la tétée directement.. J’ai du me vider avec un tire-lait (et je n’ai pas pu garder ce précieux lait car c’est arrivé pile au moment où ils ont du jeté tous les biberons des hôpitaux car ils contenaient je ne sais plus quel produit toxique.. J’en étais traumatisée, moi à vider mon lait pour le jeter et mon bébé allongé dans son petit lit d’hôpital, branché de partout et nourri par cette p***** de sonde.. Je le sentais tellement mal et je ne pouvais pas le réconforter en le prenant dans les bras.. La première tétée post-opératoire a eu lieu le lendemain vers 16h, je me suis penchée sur lui (il était tjs branché donc je ne pouvais pas le prendre..) et à ma grande surprise (j’avais peur qu’il ne sache plus faire/qu’il ne veuille plus..) il s’est mis à téter, j’en ai pleuré de joie/d’émotion/de stress redescendu un peu..
    Aujourd’hui c’est un petit garçon de 30 mois, en pleine forme, et qui a
    toujours besoin de mes « nena » (J’attends qu’il se sèvre naturellement 🙂 ).

  41. Dur de trouver sur 21 mois un moment special car ttes les tetees le sont.
    Un souvenir, qui m’a fait voir a quel point le lien etait fort: lorsqu’il avait 10 mois je suis partie pendant 1 mois 3 jrs / semaine en tournee. Et bien ttes mes nuits d’absence je me reveillais en mm tps que mon tt petit alors que parfois 800 km ns separaient et je devais a chaque reveil tirer ce lait qu’il desirait tant au meme moment et qui debordait!
    Une connection comme il n’en existe auxune autre. Un lien lacté d’amour inexplicable.

  42. Mon fils a 5 ans. Il a arrêté le sein à 18 mois, peu avant de se lâcher pour marcher. Il allait en nounou et, pour que ça aille plus vite, nous prenions le petit déjeuner ensemble donc il avait un bibi. Il y avait des tétées de gouter et de soir. Un soir après sa purée qu’il prenait au bib jusquà ses 13 mois environs puis à la cuiller, il ne veut plus du sein. Je pose donc un bib de lait vite réchauffé et peu rempli. Vlà qu’il l’attrape, descend du canapé, se pose en face de moi, me regarde droit dans les yeux et… boit son bib ! Le lait n’étant jamais parti, je l’utilise pour soigner ses bobos (je suis tombée sur un bouquin comme par hasard la même semaine) là est l’anecdote : 2 mois après séparée chez mes parents, il a du mal à s’endormir, je vais près de lui et cherche à teter mon nez comme il le fait depuis toujours. Depuis ça arrive souvent, il a 5 ans et c’est arrivé la semaine dernière. Trop bref pour prendre une photo, personne comme témoin, juste lui et moi les soirs de cafard. Je vis chaque tétée, ce moment de bonheur partagé comme la dernière. Je ne sais pas s’il y en aura une prochaine ni quand et ce sont de loin les meilleures ! : :

  43. Bonjour
    Mon plus beau souvenir d allaitement est le jour ou mon fils n a plus voulu de la teterelle…mon fils est né crevette (2, 4kg et 45cm) il dormait beaucoup et n arrivait pas a tete (il tetai 3 fois et s endormait) de plus j avais du sang dans le colostrum alors les puer n ont pas voulu que j allaite… après les avoir toute rendu chevre avec l allaitement elles m ont aidée (5jours apres la naissance) mais avec une teterelle! A ce moment la je ne voulait qu une chose! Allaiter mon fils et sortir de cette clinique alors j ai accepté la teterelle…mon fils aussi d ailleur, mais j avais quand même un sentiment d echec… et puis quelque jours plus tard mon fils s est ennervé avec la teterelle je l ai enlevee il a teté comme un pro qui n avait connu que ca! Je suis si fière de lui. Ce jour la restera gravé
    J ai liké les pages avec mon compte facebook Bisch Elodie… meme si je ne gagne pas ma petite histoire pourra peut être servir pour d aitres…

  44. Mon plus beau souvenir de tétée …
    Je ne sais pas si c’est le plus beau , ni le plus émouvant mais assurément celui qui m’a le plus marqué . LA , MA, toute première tétée avec mon grand bonhomme qui à maintenant 3 ans et demi,mon 1er fils.
    Juste arrivé , après un accouchement idyllique pour la fête des mères. Je découvre ce ptit bout d’chou , on me le pose tout de suite contre moi , un premier contact , la rencontre . Et presque aussitôt on me proprose de lui donner le sein si je le désire : évidemment !
    Passé toute l’émotion qu’une jeune maman peut ressentir à ce moment là , pour moi cette toute première tétée fût étonnament drôle. Des sensations très bizarre m’envahissent , au début ça picotte un peu et puis finalement ça chatouille carrêment .
    J’étais littéralement en train d’éclater de rire sous le tétouillage de mon ange . Un très bon moment qui restera à jamais grâvé.

    Je suis fan des 2 pages facebook et en allaitement de mon 2ème ptit mec de 9 mois 😉
    Mon pseudo facebook tatiana dumez

  45. Mon plus beau souvenir de tétée remonte à 5 ans. C’est le soir de noël, notre 1er noël avec notre fille. Toute la famille est réunie à la maison et je m’isole avec ma fille dans sa chambre pour lui donner à boire au calme. Nous sommes là toutes les 2 dans sa chambre dans la pénombre. Ma fille tête et se retire soudain du sein, me regarde et m’adresse son 1er sourire. Le plus beau des cadeaux de noël.
    Cristelle Dolt Ferquel

  46. Coucou 😀
    Je viens juste de voir ton concours -_- les joies d’avoir un nouveau ne a la maison lol
    Mon plus beau souvenir d’allaitement? la premiere tetee d’avec mon Doudou. Cette tetee d’acceuil aurait dû etre la premiere d’un allaitement long, ce dont je revais…
    Il y a 2ans et demi ❤
    Meme si mon allaitement a louper, ce moment reste le plus beau, parce qu'il me rappelle notre rencontre.
    J'ai liké vos pages sous Choupi Nette (didine)
    Merci pour ce chouette concours 😀

  47. L’allaitment… Un moment intense plein d’amour ou les minutes; les heures non plus d’importances !

    Un moment fusionnel, magique et privilégié avec notre enfant.

    Mon plus beau souvenir est comme beaucoup… La première tété.

    Mon petit prince est né il y a plus de six mois à présent…
    Je m’étais toujours dit avant l’accouchement que je le ferais sans péridurale et en salle nature…
    Je ne pensais pas au fait que papa pouvait être absent à cause de ses déplacements afin d’éviter tous stress…
    Puis le jour J est arrivé… Tous c’est passé presque comme je l’espérais… Pas de péridurale et salle nature.
    Papa n’étais pas là et un faux mouvement qui m’a provoqué une douleur au niveau du coxyce qui persiste encore parfois malheureusent…
    Enfin bref…

    L’allaitement j’étais absolument pour mais j’avais beaucoup de stress quand a cette première tété et j’avais peur d’avoir mal… J’en avais également parlé auprès d’une association d’allaitement tant cela me stressait…

    Mais lorsque l’on m’a donné mon fils, je me souviendrai toujours à quel point l’envie de le mettre à mon sein était immense !
    À quel point j’en ressentais le besoin… S’en était vital pour notre bien être !
    Et lui petit amour à cherché à tâtons mon sein. Lorsque ses lèvres se sont posés pour tété ; des larmes de bonheur se sont misent à couler sans que je ne puisse contrôler quoi que ce soit…
    Et puis mon regard de jeune fille s’est posé sur ce visage d’ange… Et c’est à cette instant que j’ai réalisé que je n’étais plus « jeune fille » mais que j’étais devenue « MAMAMN ».
    Il ne manquait plus que le papa pour combler cet instant de bonheur que nous a offert dame nature…

    Un bonheur lacté ; concrétisation d’un amour construit.

    Voilà six mois que mon fils est allaité et même si j’entends parfois de tous et de n’importe quoi sur l’allaitement… Je suis heureuse de ces moments tété, de ces moments câlin !
    De savoir que mon fils s’endort qu’avec une tété avant…
    Et je ne suis pas prête à ce que ces instants s’arrêtent…
    (Ma BD)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s